Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Stagiaires : un projet de décret reporte l'obligation de détenir les certificats C2i et Cles

Un projet de décret, dont AEF a eu copie, porte dérogation à titre temporaire pour certains personnels enseignants et d'éducation relevant du ministère de l'Éducation nationale à l'obligation de détenir le Cles et C2i. C2i Ce texte est examiné en CTM, mardi 16 avril 2013. Il prévoit que les candidats ayant subi avec succès les épreuves d'un des concours de recrutement au titre des sessions 2012, 2013 et exceptionnelle « peuvent être titularisés nonobstant l'absence de détention » de ces certificats. Toutefois, ils « seront tenus de suivre, dans un délai de trois ans » à compter de leur titularisation, « les actions de formation mises en œuvre en vue de la préparation de ces qualifications et de se présenter aux certifications correspondantes ». La rédaction de ce texte avait été annoncée aux organisations syndicales en février 2013 (AEF n°195433).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Concours de recrutement: un projet de décret reporte l'obligation de justifier du Cles et du C2i à la date de titularisation

Un projet de décret, dont AEF a eu copie, portant modification des statuts particuliers des personnels enseignants et d'éducation relevant du ministre chargé de l'Éducation nationale, est à l'ordre du jour du CTM du 20 juin 2012. Ce texte concerne les candidats aux concours de recrutement des conseillers principaux d'éducation, des professeurs agrégés de l'enseignement du second degré, des professeurs certifiés, des professeurs d'éducation physique et sportive, des professeurs des écoles, des professeurs de lycée professionnel. Il « reporte à la date de titularisation, au lieu de la date de nomination, l'obligation de justifier d'un certificat de compétences en langues de l'enseignement supérieur (Cles) et d'un certificat de compétences en informatique et internet (C2i) pour les lauréats des concours d'accès aux corps susmentionnés ». Un texte, publié sur le site du ministère de l'Éducation nationale, mercredi 13 juin 2012, indique d'ores et déjà que « la date d'exigibilité de ces certificats est modifiée »

Lire la suiteLire la suite
Concours enseignants : l'exigence des certificats de compétences en langues et en informatique est légale (Conseil d'État)

Diverses organisations syndicales et associations ont demandé au Conseil d'État d'annuler les dispositions du décret instituant notamment l'obligation, pour les lauréats des concours de recrutement de personnels enseignants, de justifier de deux certificats de compétences, en langues et en informatique et internet. Dans un arrêt du 22 février 2012 (n°341877), la haute juridiction rejette les recours ; elle souligne à cette occasion l'importance pour les enseignants de posséder des compétences dans « des matières qui facilitent l'accessibilité aux savoirs et leur diffusion ». Bernard Toulemonde, juriste et Igen honoraire, commente cette décision pour AEF.

Lire la suiteLire la suite