Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

République centrafricaine : pour l'Unsa, « la sécurité des enseignants » est menacée. Le MAE n'envisage pas de rapatriement

« Il semble aujourd'hui que, malgré des paroles rassurantes de la part de notre poste diplomatique, la sécurité des élèves, des enseignants du lycée Charles-de-Gaulle [à Bangui, République centrafricaine], de leurs enfants ne puisse être désormais assurée », écrit l'Unsa-Éducation dans un courrier adressé à Anne-Marie Descôtes, directrice de l'AEFE, daté du 12 avril 2013. La fédération demande que « des décisions d'urgence soient prises afin de préserver la sécurité des personnels ». Joint par AEF, le ministère des Affaires étrangères indique mardi 16 avril 2013 que « le lycée est ouvert pour les classes de 3e à terminale » et que « la majorité des enseignants sont présents » (1) mais cinq « ont souhaité rentrer [et] sont de retour en France ». L'établissement a été fermé de « manière provisoire » du 23 mars au 4 avril 2013.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir