Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

La moindre dépense d'assurance maladie en 2012 crée un effet « favorable » au respect de l'Ondam 2013 (comité d'alerte)

François Monier, secrétaire général de la Commission des comptes de la sécurité sociale, et Jean-Luc Tavernier, président de l'Insee, rendent public ce mardi 16 avril 2013 le premier avis de l'année 2013 du comité d'alerte sur les dépenses d'assurance maladie. Ils confirment l'écart d'environ 900 millions d'euros entre les dépenses effectuées (170,2 milliards d'euros) et l'objectif fixé dans la LFSS pour 2012 (171,1 milliards) qui porte « principalement sur les soins de ville » (-850 millions) dont la progression a ralenti (+2,5 % en 2011, +1,8 % l'an dernier). De sorte que, soulignent les deux responsables du comité d'alerte, le constat de dépenses de 2012 « sensiblement inférieures à celles qui ont été retenues dans la construction de l'Ondam 2013 » crée un « effet de base favorable » à la réalisation de cet objectif. Cet effet favorable devrait persister « malgré l'accélération des remboursements de soins de ville constatée sur les deux premiers mois de 2013 ». Cette hausse, qui « peut être imputée en grande partie à l'épidémie de grippe », ne devrait pas empêcher les dépenses maladie de rester en 2013 « significativement en deçà de l'objectif fixé à 175,4 milliards d'euros. »

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi