Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Énergies renouvelables : Jacques Bucki, maire de Lambesc, dénonce la « pensée unique et la gabegie » du système

Le système français de financement des énergies renouvelables fait preuve de « pensée unique et gabegie », estime auprès d'AEF (1) Jacques Bucki, maire (PS) de Lambesc (Bouches-du-Rhône) et représentant de l'AMF au conseil national du débat sur la transition énergétique. Il s'exprime vendredi 12 avril 2013 trois jours avant que la ministre de l'Énergie Delphine Batho inaugure un guichet unique de la rénovation énergétique dans cette ville de 10 000 habitants, qui expérimente depuis trois ans un « smart grid » nommé Premio (2). Quelques « décisions politiques » pourraient faire passer le système français de financement des énergies renouvelables d'une économie passive à une « économie dynamique, débouchant sur des emplois et de l'activité économique locale », selon Jacques Bucki, qui fait également le lien avec les enjeux de sa ville en matière d'urbanisme.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir