Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Enseignement français à l'étranger : une concertation nationale lancée par le MAE se penche sur son avenir

Une centaine de personnes, représentant les ministères des Affaires étrangères, de l'Éducation nationale, de l'Économie et des Finances, l'AEFE, la MLF, l'Alliance israëlite universelle, les associations de représentants de parents d'élèves, des représentants des entreprises (Michelin, PSA, Lafarge, Sanofi) et du Parlement (députés et sénateurs) se sont réunies mercredi 17 avril 2013 au MAE (ministère des Affaires étrangères) afin de débuter une concertation nationale sur l'avenir de l'enseignement français à l'étranger. Le but de cette concertation est d' « établir un suivi des conclusions des États généraux » de 2008 (AEF n°309748) et de mener une « réflexion prospective » permettant « d'élaborer des propositions ». 88 participants vont travailler jusqu'à la fin du mois de juin répartis dans trois groupes de travail : la scolarisation des Français à l'étranger, la mission de rayonnement et d'influence de cet enseignement et la coopération avec les systèmes éducatifs étrangers. Leurs propositions seront remises à la ministre d'ici l'été.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi