Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Concours réservés : un changement de règles « inadmissible » pour « des enseignants qui ont fait leurs preuves » (Snes-FSU Bordeaux)

La section académique du Snes-FSU à Bordeaux dénonce les difficultés rencontrées par les contractuels pour accéder aux Capes qui leur sont réservés. Une des conditions pour postuler est d'avoir travaillé au moins quatre ans dans l'Éducation nationale depuis le 31 mars 2005. « Le problème vient du calcul de ses quatre années. En février dernier, avant la fin de la clôture des inscriptions aux concours, le rectorat indiquait aux contractuels qu'ils pouvaient bénéficier de ces concours réservés même s'ils avaient été vacataires ; une année de vacation de 200 heures comptant pour 12 mois. Or aujourd'hui, les services du rectorat ne comptabilisent plus, d'après une note interne du ministère, que deux mois et trois semaines pour une année complète de vacation », explique à AEF Alain Billate, secrétaire académique du Snes-FSU à Bordeaux qui suit ce dossier dans cette académie et au niveau national. Le SE-Unsa national a également protesté mardi contre ce dispositif (AEF n°191367).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Contractuels : 1 764 enseignants ont accédé à un CDI depuis mars 2012 (comité de suivi de la loi Sauvadet)

1 764 enseignants contractuels ont été « Cdisés » depuis le mois de mars 2012, selon des documents élaborés par la DGRH du ministère de l'Éducation nationale dont AEF a eu copie et présentés à l'occasion d'une réunion du comité de suivi de la loi dite Sauvadet, le 28 mars 2013. Selon ces documents, 10 602 personnels enseignants, d'éducation et d'orientation peuvent être titularisés par concours. Le chiffre de 9 965 personnels avait été présenté en novembre 2011 par le ministère (AEF n°226886) mais a depuis été complété par un « recensement effectué auprès des académies en octobre 2012 ». « Ce recensement a permis de valider certains regroupements disciplinaires utiles, dans le but de faire correspondre besoins d'enseignement et possibilités de titularisation », précise la DGRH dans ces documents. Une première vague de titularisation est prévue en 2013 avec l'ouverture de 2 583 places aux concours réservés (AEF n°194292). Trois autres vagues sont programmées jusqu'en 2016.

Lire la suiteLire la suite