Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Rentrée 2013 : dans l'Essonne, les postes de maîtres d'aide et de soutien vont « cohabiter » avec les maîtres surnuméraires

« Pour le dispositif 'Plus de maîtres que de classes', nous ouvrons 22 postes » à la rentrée 2013, indique à AEF Marie-Hélène Leloup, Dasen de l'Essonne, le 17 avril 2013. « Ces postes s'ajouteront aux 45 maîtres d'aide et de soutien » déjà existants, « les deux dispositifs cohabiteront à cette rentrée mais les maîtres d'aide et de soutien seront progressivement transformés en 'plus de maîtres que de classes' pour former à terme un seul dispositif sur le département », explique Marie-Hélène Leloup. Les maîtres d'aide et de soutien interviennent actuellement sur plusieurs écoles d'une circonscription alors que les professeurs qui intégreront le dispositif « plus de maîtres que de classes » interviendront sur un groupe scolaire. Marie-Hélène Leloup détaille par ailleurs la répartition des 123 postes pour le premier degré prévus à la rentrée 2013 (AEF n°197234) et ses priorités.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Versailles : l'académie consacrera 112 postes au « plus de maîtres que de classes » à la rentrée 2013

L'académie de Versailles accordera 112 ETP (équivalents temps pleins) pour le « plus de maîtres que de classes » à la rentrée 2013, apprend AEF auprès du rectorat le 23 janvier 2013. La répartition académique prévoyait 439 créations de postes dans le premier degré et 400 dans le second degré (AEF n°199522). Ces postes « seront implantés dans les écoles entourant les 56 collèges identifiés les plus en difficultés dans l'académie » (éducation prioritaire). Par ailleurs, l'académie « attend une hausse de la scolarisation des moins de trois ans de plus de 840 élèves à la rentrée 2013 », en conséquence 38 ETP y seront affectés. Le rectorat précise dans son dossier de presse que l'augmentation des moyens sera « modulée pour tenir compte des taux déjà atteints dans chacun des départements ».

Lire la suiteLire la suite