Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

L'Irdes analyse la discrimination salariale selon l'état de santé

« Les individus se percevant en mauvaise santé reçoivent en moyenne un salaire horaire plus faible de 13,8 % à celui des individus se déclarant en bonne santé » : telle est la principale conclusion d'un document de travail de l'Irdes (Institut de recherche et documentation en économie de la santé), intitulé « Discrimination salariale selon l'état de santé en France » et daté de mars 2013 (1). Cependant, prévient l'Irdes, « la causalité entre l'état de santé et le salaire est double », car « le salaire peut influencer l'état de santé, mais l'état de santé peut également avoir un impact sur le salaire ». « À partir des données 2010 de l'Enquête santé et protection sociale, ce travail a pour objectif d'évaluer le niveau de discrimination salariale », selon trois indicateurs : « l'état de santé perçu, les limitations d'activité et les ALD (affections longue durée) ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir