Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Secteur médico-social : 13 millions d'euros de l'État et de la CNSA pour financer la formation des emplois d'avenir

La contribution de l'État au financement des actions de formation des jeunes signant un emploi d'avenir dans un établissement de santé public ou privé à but non lucratif, s'élève à 13 millions d'euros pour l'année 2013. Une circulaire DGOS (Direction générale de l'offre de soins) n°2013/133 du 3 avril 2013 relative à « la mise en oeuvre des emplois d'avenir dans les établissements de santé, sociaux et médico-sociaux, publics et privés à but non lucratif », précise également que « des financements spécifiques issus de la section IV du budget de la CNSA [Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie] (1) seront mobilisés en cours d'année afin d'assurer le cofinancement avec les Opca de parcours de formation au bénéfice de salariés des établissements et services dont le financement relève du champ de compétence de la Caisse ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Emplois d'avenir : le FPSPP prend en charge 70 % du coût pédagogique des actions financées par les Opca (appel à projets)

« La prise en charge du FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels) s'établit à 70 % du coût pédagogique des actions de formation prises en charge par l'Opca » dans le cadre de l'appel à projets du Fonds paritaire sur les « emplois d'avenir », et celle du « coût pédagogique des actions de formation au profit des tuteurs prises en charge par l'Opca est plafonnée à 15 € par heure, dans une limite de 40 heures. » C'est ce que précise le texte de l'appel à projets validé par le Fonds paritaire lors de sa réunion du jeudi 14 février 2013 (AEF n°195615). « La maquette financière définie pour ce projet est de 30 millions d'euros » et « les actions éligibles peuvent être cofinancées par d'autres organismes », souligne le FPSPP.

Lire la suiteLire la suite