Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Roland-Garros : une délibération proposera au Conseil de Paris l'approbation d'une nouvelle convention avec la FFT

« Sur le projet de Roland-Garros, nous présenterons une délibération qui revient sur les deux points de contestation du tribunal administratif » , indique Anne Hidalgo, première adjointe au maire (PS) de la capitale, en charge de l'architecture et de l'urbanisme, jeudi 18 avril 2013, à quelques jours du prochain Conseil de Paris (1). Cette délibération annulera la convention contestée, et proposera l'approbation d'une nouvelle. Pour mémoire, le tribunal a annulé, le 28 février, la délibération de juillet 2011 par laquelle le conseil de Paris a autorisé le maire à signer une convention avec la FFT (fédération française de tennis) lui permettant d'exploiter, d'étendre et de rénover le site du stade Roland Garros, situé dans le XVIe arrondissement (AEF Habitat et Urbanisme n°194523). « Nous avons fait un recours et demandé la suspension pendant la durée de ce recours, explique l'adjointe. Mais sans attendre la décision en appel, nous prenons des mesures qui permettent d'avancer sur le projet, car c'est un projet auquel nous tenons. »

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Roland-Garros : le tribunal administratif de Paris annule la délibération de la mairie permettant d'étendre et de rénover le site

Le tribunal administratif de Paris indique vendredi 1er mars 2013 avoir annulé par décision n°1200787/7 en date du 28 février, la délibération des 11 et 12 juillet 2011 par laquelle le conseil de Paris a autorisé le maire à signer une convention avec la FFT (fédération française de tennis) afin de permettre à cette dernière d'exploiter, d'étendre et de rénover le site du stade Roland Garros, situé dans le XVIe arrondissement (AEF Habitat et Urbanisme n°195954) (1). Pour mémoire, le rapporteur public du tribunal administratif de Paris avait déjà demandé cette annulation le 11 février dernier, après avoir formulé un avis défavorable sur le projet en décembre 2012 (AEF Habitat et Urbanisme n°199629). « Compte tenu de l'annulation ainsi prononcée, le tribunal enjoint à la ville de Paris de procéder à la résiliation de la convention dans un délai de deux mois à compter de la notification du jugement. » De son côté, la mairie prend acte « tout en contestant ses motifs d'annulation » et précise qu'elle fera appel de ce jugement et en demandera le sursis à exécution.

Lire la suiteLire la suite
Roland Garros : le rapporteur public du tribunal administratif demande à nouveau l'annulation de la convention

Le rapporteur public du tribunal administratif de Paris a demandé, lundi 11 février 2013, l'annulation de la délibération du Conseil de Paris du 11 juillet 2011 par laquelle la Ville de Paris a consenti à la FFT (fédération française de tennis) une convention d'occupation du domaine public pour la modernisation du site du stade de tennis de Roland Garros. Le rapporteur avait déjà donné un avis défavorable sur ce projet en décembre dernier (AEF Habitat et Urbanisme n°199629).

Lire la suiteLire la suite
Roland Garros : le rapporteur public du tribunal administratif de Paris propose d'annuler la convention d'occupation du domaine public

Le rapporteur public du tribunal administratif de Paris a proposé, vendredi 14 décembre 2012, l'annulation de la délibération du conseil de Paris du 11 juillet 2011, par laquelle la Ville a consenti à la FFT (Fédération française de tennis) une convention d'occupation du domaine public pour la modernisation du site de Roland Garros (XVIe arrondissement). Cette requête est portée par trois associations : l'Association du quartier du Parc des princes pour la sauvegarde de ses caractéristiques, l'association Boulogne patrimoine, et l'association Île-de-France environnement. Le jugement du tribunal administratif est mis en délibéré au 14 janvier 2013.

Lire la suiteLire la suite
Conseil de Paris : un avenant à la convention d'occupation du domaine public pour l'exploitation du nouveau stade Roland Garros

Un avenant à la convention d'occupation du domaine public pour l'exploitation du nouveau stade Roland Garros (XVIe) a été approuvé lors du dernier conseil de Paris des 15 et 16 octobre derniers (délibération 2012 DJS 417). Cet avenant vise à maintenir l'ouverture des serres historiques au grand public pendant toute la période du tournoi, ainsi qu'à ramener la durée maximale d'occupation privative de l'avenue Gordon-Bennett de neuf à six semaines. L'adoption de cet avenant permet à la FFT (Fédération française de tennis) de lever définitivement les réserves n°1 et n°2 formulées par le commissaire enquêteur, qui avait rendu un avis favorable, dans le cadre de la procédure de révision simplifiée du PLU de Paris sur le site de Roland Garros (AEF Habitat et Urbanisme n°211945).

Lire la suiteLire la suite