Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les dirigeants d'Icade suretis rachètent la totalité des actions du cabinet de conseil

Le président et le directeur général du cabinet de conseil sûreté Icade suretis, Éric Chalumeau et Nicolas Gleizal, rachètent la totalité des actions de l'entreprise. C'est ce qu'apprend AEF Sécurité auprès d'Éric Chalumeau, jeudi 18 avril 2013. En conséquence, « Icade suretis » prend le nom de « Suretis ». Le montant du rachat n'a pas été communiqué. Le groupe Icade avait annoncé, le 10 avril 2013, la cession de sa filiale « conformément à sa stratégie de recentrage sur ses activités de société foncière ». En 2012, Icade suretis avait enregistré un chiffre d'affaires de 7,7 millions d'euros.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Vidéosurveillance : la baisse des crédits du FIPD va conduire les porteurs de projets à « s'interroger sur leur pertinence » (Éric Chalumeau)

La baisse des crédits du FIPD affectés à la vidéosurveillance « va avoir plusieurs impacts » (AEF Sécurité globale n°205045). C'est ce qu'indique Éric Chalumeau, président de la société de conseil en sécurité Icade suretis, jeudi 11 octobre 2012, en marge d'un débat consacré à la vidéosurveillance organisé par l'entreprise Facilicom. « Cela aura un impact sur les nouveaux projets de vidéoprotection », dont l'existence pourrait être menacée, et sur « les projets d'extension des dispositifs existants », poursuit Éric Chalumeau.

Lire la suiteLire la suite
à découvrir
Télétravail : les "mesures clés" à mettre en place par les employeurs, managers et salariés (ministère du Travail)

Le ministère du Travail publie sur son site internet trois "guides" sur la mise en place du télétravail, destinés respectivement aux employeurs, aux managers et aux salariés. Pour chacune de ces populations, le ministère énonce sept "mesures clés" à mettre en œuvre, en renvoyant à chaque fois vers des fiches réalisées par l’Anact. Côté employeurs, le ministère recommande par exemple d’identifier les activités télétravaillables, de s’assurer que le cadre du télétravail est défini et connu par chaque collaborateur, de définir les plages horaires auxquelles les salariés en télétravail peuvent être contactés, ou encore de s’assurer de la maîtrise des outils numériques. Côté managers, il est recommandé de "préciser les contours, les attendus et les moyens pour les activités télétravaillables" ou encore de "recueillir régulièrement les besoins et difficultés des collaborateurs".

Lire la suiteLire la suite
L’Urssaf publie un "questions/réponses" sur les effets du Brexit sur la réglementation de sécurité sociale applicable

Le Royaume-Uni est officiellement sorti de l’Union européenne depuis le 1er février 2020, la population britannique a voté par référendum en faveur du "Brexit". "Jusqu’au 31 décembre 2020, une période transitoire a été instaurée pour […] anticiper la relation future entre l’Union européenne et le Royaume-Uni", rappelle le réseau des Urssaf. "Pendant cette période de transition, les règles de coordination européennes en matière de sécurité sociale continuent de s’appliquer". Ainsi, "jusqu’au 31 décembre 2020, les mêmes droits et obligations actuellement en vigueur en matière de législation de la Sécurité sociale sont assurés". L’Urssaf donne des exemples de situations concrètes de travailleurs transfrontaliers, et fournit des réponses à des questions sur un ensemble de cas : salariés détachés, exercice de plusieurs activités salariés dans plusieurs pays, demandeurs d’emploi…

Lire la suiteLire la suite