Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Relation familles-école : Jean-Louis Auduc préconise une « formation obligatoire » pour les enseignants

« Je ne comprends pas qu'une formation à l'entretien ne soit pas obligatoire dans un métier tel que celui d'enseignant. À l'IUFM de Créteil, j'avais mis en place un module obligatoire, avec des ateliers par petits groupes, sur la communication avec les familles : comment mener une rencontre, remplir un bulletin scolaire pour qu'il soit compréhensible, etc. On peut imaginer de tels modules dans la formation initiale et continue des enseignants », propose Jean-Louis Auduc dans un entretien accordé à AEF le 18 avril 2013. L'ancien directeur adjoint de l'IUFM de Créteil (de 1994 à 2008) a donné une conférence sur les relations « famille-école » lors de journées organisées par les « amis et défenseurs de l'école publique » (Adep), une association basée en Haute-Savoie. Jean-Louis Auduc (1) estime qu'une organisation telle que l'Adep montre qu'il y a « un besoin » sur ce sujet car les parents « ne comprennent pas l'école ». Jean-Louis Auduc suggère aussi de créer des réseaux d'anciens élèves, afin de « donner des témoignages de réussite pour l'orientation ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Loi d'orientation sur l'école : la rapporteure au Sénat souhaite renforcer « la place des parents »

« La place des parents dans les parcours d'orientation est peut-être insuffisamment reconnue » dans le projet de loi d'orientation et de programmation sur l'école, déclare mercredi 27 mars 2013 la rapporteure du projet de loi au Sénat, Françoise Cartron (PS, Gironde) lors de l'audition du ministre de l'Éducation nationale, Vincent Peillon, par la commission de la culture, de l'éducation et de la communication. « Les enfants qui réussissent sont ceux dont les parents sont présents, associés et confiants dans l'école », souligne la sénatrice qui estime que les familles devraient également être mieux associées aux questions liées à la scolarisation des « élèves handicapés ». Le projet de loi d'orientation et de programmation sur l'école sera examiné en séance publique au Sénat à partir du 21 mai.

Lire la suiteLire la suite
Parents d'élèves : créer un statut de délégués (conclusion de la concertation)

« Créer un statut des parents délégués » leur donnant « droit à l'information », permettant « l'organisation des conseils et réunions à des horaires compatibles avec leurs obligations professionnelles » : c'est l'une des propositions du rapport de la concertation « Refondons l'école de la République », rendu public le 5 octobre 2012 (AEF n°205162). Pour les quatre membres du comité de pilotage, « faire participer les parents pour faire réussir les enfants s'impose aujourd'hui comme une évidence. Il s'agit désormais, dans une perspective de co-éducation, de reconnaître aux parents leur place légitime à l'école ». Le rapport doit être remis au président de la République mardi 9 octobre 2012 en Sorbonne (AEF n°205345).

Lire la suiteLire la suite
La plate-forme ATD Quart Monde prône la création d'un « espace parents » dans les écoles et les collèges

« Créer un espace parents dans les écoles et les collèges » pour « lever les malentendus école-famille », c'est l'une des six propositions présentées par la plate-forme d'ATD Quart Monde mardi 13 mars 2012. Cette plate-forme réunit douze organisations (1) pour « construire ensemble l'école de tous ». « La volonté de constituer une plate-forme citoyenne pour porter aux responsables politiques des propositions sur l'école est née du constat de l'aggravation de la situation des enfants des familles les plus défavorisées à l'école », retrace ATD Quart Monde. Organisées autour de quatre axes, « le dialogue », « la coopération », « la formation » des enseignants et « l'orientation », ces propositions sont le fruit d' « un an d'échanges » dont trois jours d'ateliers organisés à Lyon le week-end du 11 novembre 2011 entre 440 personnes, parents, chercheurs, enseignants, jeunes, militants associatifs et syndicaux.

Lire la suiteLire la suite