Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

UFC-Que choisir prône une régulation par les réseaux de soins pour « assainir » la « gabegie » du marché de l'optique

Pour réduire les « surcoûts massifs payés par les consommateurs » lors de l'achat d'équipement d'optique, UFC-Que Choisir prend position en faveur d'une « régulation » du marché de l'optique par les réseaux de soins mis en place par les complémentaires santé. L'association de consommateurs tire cette conclusion d'une étude exhaustive sur le fonctionnement et les marges des opticiens, publiée ce mardi 23 avril 2013. Dénonçant une « gabegie », l'association analyse les différentes composantes du coût d'achat, et pointe des taux de marges brutes « exorbitantes », rendues nécessaires par de trop importants coûts fixes, liés à la « sous productivité » des boutiques. Cette « sous productivité » serait elle-même liée au trop grand nombre de boutiques, l'étude évaluant à 2 465 le nombre excédentaire de points de vente apparus depuis les années 2000, sans rapport avec les besoins de la population.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Réseau d'opticiens agréés : des études obtiennent des résultats contradictoires sur la satisfaction des porteurs de lunettes

71 % des porteurs de lunettes sont satisfaits de leur dernier achat. Quand ils sont passés par un réseau d'opticiens agrées, ce taux de satisfaction grimpe à 81 %. Ce résultat, communiqué mardi 27 novembre 2012 dans le cadre d'une nouvelle étude Ipsos-Mutualité française (1), vient confirmer les tendances de la précédente étude similaire, menée en octobre 2012, qui indiquait déjà que six Français sur dix étaient prêts à s'orienter vers un réseau d'opticiens agréés (AEF n°205272). La publication de ces nouveaux résultats intervient la veille du passage, en session plénière à l'Assemblée nationale, mercredi 28 novembre 2012, d'une proposition de loi autorisant à nouveau les mutuelles à recourir à des réseaux de soins (et à une tarification différenciée). Cette publication intervient également 24 heures après un autre communiqué, du groupe All (2), s'appuyant notamment sur une étude du cabinet Galliléo Business Consulting (3) montrant « l'hostilité » des Français à ces mêmes réseaux. Selon cette dernière, 84 % des porteurs de lunettes seraient « hostiles ou réticents » à l'égard de ces réseaux.

Lire la suiteLire la suite