Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les IRT Jules-Verne et M2P s'allient sur un projet de 20 millions d'euros en collaboration avec la filière automobile

Les IRT (instituts de recherche technologique) Jules-Verne à Nantes et M2P (matériaux métallurgie procédés) en Lorraine ont lancé, en collaboration avec la filière automobile française, un « projet de ligne pilote de recherche sur les composites à haute cadence », en mars 2013. Ce projet répond à l'enjeu d'allégement des structures dans le transport terrestre, et ses porteurs y voient l'opportunité de « remettre en cause de leadership des Allemands, qui investissent massivement sur les matériaux composites automobiles ». Le projet représente un engagement financier de l'ordre de 20 millions d'euros sur la période 2013-2015, incluant équipements et projets de recherche. La ligne pilote devrait être « entièrement opérationnelle en 2015 ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
IRT Jules-Verne : démarrage des premiers projets de recherche, représentant un budget de 26,5 millions d'euros

L'Institut de recherche technologique Jules-Verne annonce lundi 16 juillet 2012 le démarrage de 19 projets de recherche, représentant un budget de 26,5 millions d'euros, quatre mois après le lancement de l'IRT (AEF n°219664). Au total, ce sont 28 projets de recherche qui ont été identifiés : 19 d'entre eux ont été jugés prioritaires. Les neuf autres sont prévus pour la deuxième phase du programme, début 2013. L'IRT Jules-Verne vient de recevoir de l'ANR (Agence nationale de la recherche) un premier versement de douze millions d'euros, sur les 44 millions conventionnés pour couvrir les trois premières années du programme de recherche.

Lire la suiteLire la suite