Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Hospitalisation publique : l'ANFH veut « donner du sens » à la gestion prévisionnelle des compétences

« L'impact de la GPMC [gestion prévisionnelle des métiers et des compétences] est jugé positif par 81 % des établissements engagés » dans le dispositif, ce dernier étant surtout utilisé par les grands établissements du secteur hospitalier et sanitaire et social public. Trois ans après avoir lancé « une offre de services destinée à aider les établissements désireux de mettre en oeuvre la GPMC », l'ANFH (Association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier), a réalisé une étude destinée à mesurer le degré d'appropriation de cette démarche par ses adhérents ainsi que leur satisfaction par rapport à cette offre. Elle pointe un certain nombre de limites et évoque quelques pistes à développer pour accompagner la diffusion de la gestion prospective des métiers.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Formation médicale continue : les orientations nationales du DPC pour l'année 2013 précisées par un arrêté

Un arrêté du 26 février 2013 publié au Journal officiel du samedi 2 mars 2013 fixe « la liste des orientations nationales du DPC (développement professionnel continu) » des professionnels de santé pour l'année 2013. Six orientations sont définies pour cette première année de mise en œuvre du DPC :« contribuer à l'amélioration de la prise en charge des patients », « contribuer à l'amélioration de la relation entre professionnels de santé et patients », « contribuer à l'implication des professionnels de santé dans la qualité et la sécurité des soins ainsi que dans la gestion des risques », « contribuer à l'amélioration des relations entre professionnels de santé et au travail en équipes pluri-professionnelles », « contribuer à l'amélioration de la santé environnementale » et « contribuer à la formation professionnelle continue » telle que définie par l'article L. 6311-1 du code du travail.

Lire la suiteLire la suite