Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

« Entreprise idéale de demain » : « le secteur de la finance attire moins que par le passé » (Deloitte)

Les étudiants ont une vision de l'entreprise « entre pragmatisme et idéalisme », indique Deloitte, qui publie mardi 23 avril 2013 la troisième édition d'une étude (1) sur « L'entreprise idéale de demain  » en partenariat avec la plate-forme web JobTeaser. Les étudiants souhaitent évoluer dans une entreprise de taille moyenne mais ayant en même temps une dimension internationale. Le secteur de la finance est moins attractif. En termes d'attentes, la rémunération arrive derrière l'intérêt du travail et la perspective de carrière.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Les jeunes diplômés en emploi « expriment un certain enthousiasme » malgré la crise (baromètre Deloitte-Ifop « humeur des jeunes diplômés »)

La crise n'a « pas autant de prise sur le moral des jeunes diplômés qu'on aurait pu le croire », indiquent Deloitte et l'Ifop qui rendent publique la première édition de leur baromètre « humeur des jeunes diplômés », jeudi 2 février 2012 (1). 84 % des jeunes interrogés considèrent l'entreprise comme un lieu d'épanouissement personnel et 62 % des jeunes en poste souhaitent continuer de travailler pour leur employeur actuel. Certes, « si les jeunes diplômés affichent une certaine défiance vis-à-vis des employeurs – 58 % d'entre eux estimant qu'il faut se méfier de ces derniers –, ils témoignent malgré tout d'une vraie confiance dans le management [lorsque ce management est connu d'eux] », selon le baromètre.

Lire la suiteLire la suite
Deloitte France annonce 1 000 nouveaux recrutements pour 2012, dont 75 % de jeunes diplômés

Deloitte France prévoit de recruter 1 000 nouveaux collaborateurs de juin 2011 à mai 2012, dont 75 % de jeunes diplômés, annonce le cabinet mercredi 14 septembre 2011. Parmi eux, 450 seront recrutés en « audit & advisory », 100 en conseil et 450 en expertise comptable. Par ailleurs, le cabinet accueille chaque année « plus de 400 stagiaires et alternants », tandis que la moitié des embauches se font « parmi les anciens stagiaires ».

Lire la suiteLire la suite
Il faut « encourager les initiatives de type 'chaires diversité' », selon le rapport Deloitte

Il faudrait « encourager les initiatives de type 'chaires diversité' déjà lancées dans certaines grandes écoles/universités (chaire 'diversité et performance' à l'Essec, chaire 'management et diversité' à Paris-Dauphine (AEF n°304399)…), de telle sorte que le futur personnel encadrant de l'entreprise soit très tôt sensibilisé à la thématique de la diversité ». C'est l'une des quinze propositions formulées par le rapport du cabinet d'audit Deloitte intitulé « La promotion de la diversité dans les entreprises. Les meilleures expériences en France et à l'étranger ». Ce rapport, commandé à Deloitte par le Centre d'analyse stratégique, a été remis à Éric Besson, ministre de l'Immigration, le 13 juillet 2010.

Lire la suiteLire la suite