Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Espé : l'IUFM d'Aquitaine s'oppose à une « simple adaptation de l'offre de formation actuelle » dans le projet de Bordeaux

Le comité de pilotage pour le projet d'Espé de l'académie de Bordeaux devait examiner mardi 23 avril 2013 deux projets de formation pour la future école : l'un, en date du 15 avril, préparé par un groupe de formateurs de l'IUFM d'Aquitaine à la demande de leur directeur, Philippe Girard, l'autre rédigé par les vice-présidents de Cevu des cinq universités de la région, qui se sont réunis le 18 avril, sans les représentants du rectorat et de l'IUFM. « Les logiques des deux projets sont tout à fait incompatibles quant à la manière de former les enseignants et de penser leur professionnalisation », juge Yann Lhoste, formateur et élu Snesup-FSU à l'IUFM d'Aquitaine. Deux VP Cevu, joints mardi par l'AEF, parlent eux de « pistes » de réflexion plutôt que d'un projet définitif concernant leurs propositions, qu'ils ne souhaitent pas détailler à ce stade.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Poitou-Charentes : le projet de la future Espé met l'accent sur le numérique, l'enseignement des sciences et la mobilité internationale

La future Espé de Poitou-Charentes, dont le projet est porté par les universités de Poitiers et La Rochelle, par le rectorat de Poitiers et le Cned, affiche dans son dossier de préfiguration l'ambition de former des enseignants de l'ère numérique, maîtrisant les outils et leur production, les concepts et les pédagogies associées. Elle a également l'ambition de promouvoir l'enseignement des sciences auprès des professeurs des écoles et des étudiants, en s'appuyant sur le CCSTI régional (l'Espace Mendès-France). Elle entend aussi poursuivre et densifier les perspectives de mobilité internationale que propose l'IUFM aux stagiaires (1), en adaptant en conséquence maquettes pédagogiques et stages en M2. Envisagée comme une école interne de l'université de Poitiers - comme l'est l'IUFM depuis 2008 -, cette Espé fonctionnerait en partenariat étroit avec les trois autres entités fondatrices, dans le cadre d'un conseil stratégique de douze membres et d'une commission commune de gestion des ressources humaines.

Lire la suiteLire la suite