Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Projet de loi sécurisation de l'emploi : le vote définitif au Sénat n'aura lieu que le 14 mai 2013

Les conclusions de la CMP (Commission mixte paritaire) sur le projet de loi relatif à la sécurisation de l'emploi seront examinées mardi 14 mai 2013 par le Sénat et non pas jeudi 25 avril, comme initialement prévu. La conférence des présidents du Sénat, réunie mardi 23 avril, a ainsi décidé de reporter le vote définitif du projet de loi après les vacances parlementaires courant du 29 avril au 12 mai. Le texte est donc inscrit à l'ordre du jour de l'espace réservé du groupe socialiste du Sénat, mardi 14 mai. À l'Assemblée nationale, le texte doit être adopté dans la soirée de ce mercredi 24 avril.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
à découvrir
Télétravail : les "mesures clés" à mettre en place par les employeurs, managers et salariés (ministère du Travail)

Le ministère du Travail publie sur son site internet trois "guides" sur la mise en place du télétravail, destinés respectivement aux employeurs, aux managers et aux salariés. Pour chacune de ces populations, le ministère énonce sept "mesures clés" à mettre en œuvre, en renvoyant à chaque fois vers des fiches réalisées par l’Anact. Côté employeurs, le ministère recommande par exemple d’identifier les activités télétravaillables, de s’assurer que le cadre du télétravail est défini et connu par chaque collaborateur, de définir les plages horaires auxquelles les salariés en télétravail peuvent être contactés, ou encore de s’assurer de la maîtrise des outils numériques. Côté managers, il est recommandé de "préciser les contours, les attendus et les moyens pour les activités télétravaillables" ou encore de "recueillir régulièrement les besoins et difficultés des collaborateurs".

Lire la suiteLire la suite