Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Indemnités journalières : le dispositif doit être adapté aux évolutions du marché du travail (rapport parlementaire)

Le dispositif des arrêts de travail (dans le secteur privé) et des congés maladie (dans le secteur public) « repose sur une législation complexe, disparate et inégalitaire », et « ne s'est pas adapté aux nouvelles formes d'activité professionnelle de plus en plus fréquentes, comme l'intérim ou le temps partiel ». C'est le constat que dresse Bérengère Poletti, députée (UMP, Ardennes), dans un rapport d'information fait au nom de la Mecss (Mission d'évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale) de l'Assemblée nationale, rendu public mercredi 24 avril 2013. Pour y remédier, elle recommande d'agir suivant cinq axes : « renforcer la connaissance du dispositif », « privilégier la santé au travail et améliorer la couverture des salariés », « simplifier et rationaliser la réglementation », « optimiser le contrôle dans le secteur privé » et « généraliser le contrôle par l'assurance maladie dans la fonction publique ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le taux d'absentéisme au plus bas depuis cinq ans, à 3,84 % en 2011, soit 14 jours d'absence par an et par salarié (Alma Consulting Group)

Les entreprises françaises ont connu un taux d'absentéisme de 3,84 % en 2011, soit 14 jours d'absence en moyenne par an et par salarié. Un chiffre en recul par rapport 2010 (4 %, soit 14,5 jours) (AEF n°246695), et au plus bas depuis 2007. Globalement, l'absentéisme baisse dans le secteur privé. « Mais des records sont tout de même enregistrés dans les secteurs de la santé (6,61 % soit 24 jours) et des transports (5,13 % soit 18,7 jours). La situation est meilleure dans les grands groupes qui connaissent un absentéisme plus faible que dans les PME. Les cadres, quant à eux, obtiennent cette année encore, la palme de l'assiduité (1,53 %, soit 5,6 jours) ». Tels sont les principaux résultats du quatrième baromètre annuel de l'absentéisme réalisée par Alma Consulting Group, publié mardi 4 septembre 2012 (1).

Lire la suiteLire la suite
Réforme des modalités de calcul des indemnités journalières maladie à compter du 1er janvier 2012 : le décret publié au Journal officiel

Le décret n° 2011-1957 du 26 décembre 2011 qui réforme les modalités d'attribution des indemnités journalières dues au titre de l'assurance maladie pour les salariés du régime général et du régime agricole (ainsi que les artistes-auteurs pouvant prétendre au bénéfice d'indemnités journalières) est publié au Journal officiel du mardi 27 décembre 2011 (AEF n°224902). Il s'applique aux arrêts de travail débutant à compter du 1er janvier 2012.

Lire la suiteLire la suite