Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Artisanat du bâtiment : le climat reste « dégradé » en avril 2013 (Insee)

L'Insee observe, dans son enquête trimestrielle de conjoncture dans l'artisanat du bâtiment, publiée mercredi 24 avril 2013, que « le climat conjoncturel reste dégradé » dans ce secteur. Les chefs d'entreprise interrogés en avril 2013 sont ainsi plus nombreux qu'en janvier à « signaler une baisse de leur activité sur la période récente », de sorte que « le solde d'opinion correspondant reste très au-dessous de sa moyenne de long terme ». Une analyse qui rejoint celle de la Capeb, laquelle déplore une baisse d'activité de 3 % sur ce premier trimestre 2013 (AEF Habitat et Urbanisme n°190914).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Artisanat du bâtiment : le climat reste « dégradé » en janvier 2013 (Insee)

L'Insee observe, dans son enquête trimestrielle de conjoncture dans l'artisanat du bâtiment, publiée jeudi 24 janvier 2013, que « selon les chefs d'entreprise interrogés en janvier, le climat conjoncturel reste dégradé » dans ce secteur. Si, en ce premier mois de l'année, « les artisans sont moins nombreux qu'en octobre à signaler une baisse de leur activité sur la période récente », « le solde d'opinion correspondant reste au-dessous de sa moyenne de long terme » et selon eux, « l'activité serait toujours détériorée dans les prochains mois ». Quant aux perspectives générales, qui « traduisent l'opinion des artisans sur l'évolution globale du secteur », l'Insee constate qu'elles « s'améliorent légèrement » mais que le solde correspondant reste « nettement en dessous » de son niveau moyen.

Lire la suiteLire la suite
La Capeb prévoit une chute de l'activité de 3 % en 2013 et la perte de 20 000 emplois

« Le bâtiment perd pied », se désole la Capeb, mercredi 23 janvier 2013, présentant le bilan 2012 et les perspectives 2013 de l'artisanat du bâtiment quelques jours après avoir manifesté son « ras-le-bol » sur l'ensemble du territoire (AEF Habitat et Urbanisme n°197734). « Avec un recul d'activité pour 2013 prévu à ce jour de 3 %, ce sont près de 20 000 postes qui pourraient disparaître » dans le secteur cette année, estime-t-elle, affichant des perspectives plus pessimistes qu'en juillet dernier (AEF Habitat et Urbanisme n°246916). La Capeb s'attend donc à ce que 40 000 emplois soient supprimés dans les 18 mois. « Nous ne comprenons pas pourquoi [le gouvernement] n'investit pas dans un secteur qui a vocation à créer de la richesse, des emplois et à maintenir le tissu économique local ! », déplore son président Patrick Liébus, « [espérant] que le pacte pour l'Artisanat, dont les grandes lignes sont présentées ce jour au Conseil des ministres, apportera un début de réponses aux préoccupations des artisans du bâtiment ».

Lire la suiteLire la suite
Artisanat du bâtiment : le climat conjoncturel « se dégrade de nouveau » en octobre 2012 (Insee)

« Selon les chefs d'entreprise interrogés en octobre 2012, le climat conjoncturel continue à se dégrader dans l'artisanat du bâtiment », constate l'Insee, dans son enquête trimestrielle de conjoncture du secteur, mise en ligne mercredi 24 octobre 2012. En octobre 2012, les artisans sont plus nombreux qu'en juillet à signaler une baisse de leur activité sur la période récente. Le solde d'opinion correspondant reste au-dessous de sa moyenne de long terme. « Les perspectives générales, qui traduisent l'opinion des artisans sur l'évolution globale du secteur, se dégradent encore et le solde correspondant reste nettement en dessous de son niveau moyen. »

Lire la suiteLire la suite