Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Depuis la crise de 2008, les salaires continuent de progresser alors que la productivité du travail tend à stagner (CAE)

« Depuis la crise de 2008, un écart se creuse en France entre la productivité du travail, qui tend à stagner, et les salaires qui continuent de progresser. Ce décalage laisse craindre une dégradation supplémentaire de la situation de l'emploi », écrit le CAE (Conseil d'analyse économique), dans une note sur la « dynamique des salaires par temps de crise », publiée mercredi 24 avril 2013. Selon la note, « le salaire réel net moyen en France continue de croître à un rythme annuel de 0,8 % dans le secteur privé. Un quart de cette évolution est dû à un effet de composition, les réductions d'emploi ayant touché en priorité les salariés à faible rémunération. Les trois quarts restants s'expliquent par l'augmentation des rémunérations des salariés demeurant en emploi ». Le CAE propose trois types de mesures permettant d'adapter la dynamique des salaires à l'évolution de la productivité.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi