Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Nomenclature des masters : « il nous semble légitime d'obtenir cinq mentions de master Staps » (D. Delignières, C3D)

« La C3D (Conférence des directeurs et doyens Staps) avait fait l'effort voici quelques années de réduire le nombre de spécialités à cinq au niveau national. » Avec la suppression de celles-ci, « il nous semble donc légitime de retrouver cinq mentions ». Voilà ce qu'estime Didier Delignières, doyen de la faculté des sciences du sport de Montpellier-I et vice-président de la C3D, en charge des masters enseignement, dans un entretien à AEF mardi 23 avril 2013. Selon lui, « l'existence d'une seule mention Staps » portera « un coup rude » à l'insertion professionnelle des étudiants. Par ailleurs, interrogé sur les masters MEEF, il estime que la volonté d'harmonisation des maquettes « vise avant tout un effet d'affichage ». En outre, en raison des « volumes de formation réduits » en M2, « c'est la bagarre » pour construire les maquettes. Enfin, accepter en M2 enseignement des reçus-collés suppose la création de « parcours différenciés », mais « avec quels moyens ? », s'interroge-t-il.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
URGENT. Formation des enseignants : le MESR et le MEN annoncent quatre mentions de master MEEF

Une mention MEEF (métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation) pour le « 1er degré », une autre pour le « second degré », une troisième pour « l'encadrement éducatif » et la dernière pour les « pratiques et ingénierie de la formation » : voici les quatre mentions du master MEEF que Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale, ont décidé de créer. C'est ce qu'indique une note de Simone Bonnafous, Dgesip, envoyée aux présidents d'université et aux recteurs, le 10 avril 2013. « Il revient donc à chaque projet d'organiser son offre de formation au sein de toute ou partie de ces quatre mentions », conclut la note. La Dgesip y précise aussi les vocations de ces mentions et rappelle les principes devant régir l'élaboration de l'offre dans les académies avec plusieurs universités.

Lire la suiteLire la suite
URGENT. « Une note sur la nomenclature des intitulés du diplôme national de master » est présentée en Comité de suivi master

« L'objectif fixé par la ministre est de proposer une nomenclature qui s'éloigne peu d'une centaine d'intitulés », indique une « note sur la nomenclature des intitulés du diplôme national de master », à l'état de document de travail, présentée en Comité de suivi master jeudi 28 mars 2013 et que s'est procurée AEF. Cette nomenclature s'inscrit dans le cadre de la réforme de l'accréditation figurant dans le projet de loi ESR (AEF n°197023 et n°193314). Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, avait souhaité « diviser par 10 le nombre de mentions » et « faire disparaître 5 800 spécialités » de masters (AEF n°196809). De son côté, le Comité de suivi de la licence et de la licence professionnelle finalise une liste de mentions, dont le nombre oscillerait entre 40 et 50 (AEF n°194462 et n°198381).

Lire la suiteLire la suite

Cursus et Insertion

Aperçu de la dépêche Aperçu
Formation des enseignants : Nicole Ménager détaille les propositions du comité master
Lire la suite

Cursus et Insertion

Aperçu de la dépêche Aperçu
Gilles Raby, comité de suivi licence : « La marge de manoeuvre des établissements ne doit pas nuire à la lisibilité nationale des diplômes »
Lire la suite
Formation des enseignants : la place du mémoire dans les maquettes de master MEEF fait débat, le CSM ne l'intègre pas au bloc « recherche »

Le CSM (Comité de suivi master) « ne partage pas le postulat selon lequel le travail de mémoire devrait nécessairement être intégré dans le bloc 'recherche' » des maquettes de master MEEF (métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation) - parcours PLC (Professeur des lycées et collèges). C'est ce qu'indique Nicole Ménager, présidente du CSM, dans un courrier adressé lundi 18 février 2013 à un collectif d'enseignants-chercheurs (1) demandant la sortie de ce mémoire du bloc « mises en situation professionnelle » dans lequel il se trouve actuellement. Cela, quelques jours après le CSM du jeudi 14 février, au cours duquel les débats ont principalement porté sur « la place du mémoire ainsi que sur son intitulé », indique à AEF Didier Geiger, directeur de l'IUFM de Créteil, invité à participer au CSM comme représentant de la CDIUFM. À cette occasion, le comité a finalisé ses propositions de définition des blocs - autour desquels s'organisent les maquettes - et leur pondération en ECTS (système européen de transfert de crédits). L'ensemble des membres du CSM s'est accordé sur cette structuration, à l'exception du Snesup-FSU qui s'y oppose. Les propositions du CSM, émanation du Cneser, sont transmises à la Dgesip.

Lire la suiteLire la suite
Formation des enseignants : avec moins d'heures en master MEEF, la recherche risque de « seulement irriguer la réflexion » (P. Statius, CDIUFM)

La recherche en éducation risque paradoxalement de « seulement irriguer la réflexion » dans les masters MEEF, estime Pierre Statius, premier vice-président de la CDIUFM et directeur de l'IUFM de Franche-Comté, à l'occasion d'une table ronde sur la formation des enseignants organisée par la commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale le 6 février 2013. « Il va falloir à la fois [que les étudiants soient] en alternance 30 à 50 % sur le terrain, qu'ils passent un concours et un master », rappelle-t-il. Avec ces impératifs, les masters actuels qui sont de l'ordre de « 900-1 000 heures » de formation deviendront « des masters à 700 heures ». Dans ce cadre, la recherche « ne rentre pas ». Sur ce sujet, il met également en garde : « N'enfermons pas la recherche en éducation dans la recherche en sciences de l'éducation ».

Lire la suiteLire la suite