Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

L'UE préconise « un meilleur soutien aux nouveaux enseignants »

« Des programmes d'initiation visant à offrir un soutien et des conseils personnalisés aux enseignants débutants sont désormais obligatoires dans quinze États membres de l'UE (1) », indique la Commission européenne dans un communiqué mercredi 24 avril 2013. Ces données sont issues d'un rapport de la Commission européenne sur les conditions de travail des enseignants et des directeurs d'établissement dans 32 pays. Elle préconise « un meilleur soutien aux nouveaux enseignants dans l'UE ». Ce rapport indique par ailleurs qu'en début de carrière, le salaire minimum d'un enseignant est en moyenne inférieur au niveau du PIB par habitant. Mais des primes sont versées ou des incitations financières lorsque l'enseignant obtient un diplôme (master ou doctorat). En moyenne, les enseignants sont présents 30 heures par semaine dans leur établissement et 20 heures devant élèves (premier et second degré inférieur). Ils consacrent 35 à 40 heures par semaine à leur métier.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Lecture : la Commission européenne prône le recrutement d' « enseignants spécialisés »

« L'offre d'enseignants spécialisés en lecture est une mesure de soutien qui s'est révélée efficace pour les étudiants ayant des difficultés mais cela n'existe qu'en Irlande, à Malte, en Pologne, au Royaume-Uni et dans les cinq pays nordiques. Aucun progrès n'a été constaté dans ce domaine depuis 2009 », déplore la Commission européenne, dans un rapport intitulé « Développer les compétences clés à l'école en Europe », réalisé par le réseau Eurydice (1), daté de novembre 2012. La Commission s'inquiète des « faibles performances des étudiants en lecture, mathématiques et sciences » dans les pays européens, qui « constituent toujours un défi ». Pour la commission, « ces résultats remettent en question non seulement l'efficacité de l'enseignement et de l'apprentissage, mais aussi les systèmes éducatifs dans leur globalité. »

Lire la suiteLire la suite
Comment améliorer la qualité et le statut des enseignants en Europe?

« Des systèmes éducatifs européens performants requièrent des enseignants de grande qualité. Cela implique en particulier d'améliorer la formation initiale des enseignants, de renforcer leur accompagnement durant les premières années du métier afin de limiter les cas de 'décrochage', renforcer la formation sur le terrain et rendre la profession plus attractive financièrement, mais aussi de développement personnel [perspectives de carrière]', indique une communication du Conseil de l'Union européenne, le 27 novembre 2012. Les 26 et 27 novembre 2012 s'est tenu un conseil européen « éducation, jeunesse, culture et sport », réunissant les ministres de l'éducation de l'UE à Bruxelles (1). Dans ce texte, il est également indiqué que « quelques États suggèrent d'utiliser le fond social européen afin de financer une formation de qualité aux enseignants et soulignent l'importance de la mobilité des enseignants, permise par la variété de programmes européens dans ce champ, tels que Comenius ».

Lire la suiteLire la suite