Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

« La rentrée sera politiquement plus facile mais techniquement plus délicate » (Françoise Moulin Civil, rectrice de Lyon)

« Il y a en effet un paradoxe, avec une rentrée 2013 qui sera politiquement plus facile dans un contexte de nouveaux moyens, mais techniquement plus délicate avec les deux concours », déclare Françoise Moulin Civil, rectrice de l'académie de Lyon (AEF n°205805), dans une interview accordée à AEF le 24 avril 2013. Par ailleurs l'eurométropole de Lyon, qui doit récupérer la compétence des collèges à partir de 2014 (AEF n°200740), « va sans doute conduire à une réorganisation de la direction académique du Rhône », explique Françoise Moulin Civil. Présidente du comité de suivi national de la réforme des rythmes, la rectrice indique qu'elle proposera dans son académie « des expérimentations pour les établissements volontaires dans les communes qui ne partent pas en 2013 ». La rectrice évoque également la préparation de l'Espé, ainsi que sa réflexion sur la carte scolaire à Lyon.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Rentrée 2013 : l'académie de Lyon concentre des moyens sur le Rhône et l'Ain, aux taux d'encadrement « parmi les plus faibles en France »

Dans l'académie de Lyon, la répartition des nouveaux moyens du primaire à la rentrée 2013 (AEF n°199522) « vise en premier lieu à répondre à l'évolution démographique, particulièrement forte dans le Rhône et l'Ain », des départements « qui enregistrent depuis plusieurs années des taux d'encadrement parmi les plus faibles de France », indique le rectorat. Parmi les 264 nouveaux postes de professeurs des écoles, 191 sont ainsi réservés au département du Rhône et 61 postes à l'Ain (1).

Lire la suiteLire la suite