Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Bourgogne : l'Espé absorbera 4 composantes de l'UB pour former un « pôle dédié à l'éducation, la formation, l'enseignement et la culture »

L'Espé de Bourgogne comptera quatre départements qui, aujourd'hui, constituent soit des départements d'une UFR, soit des composantes autonomes de l'UB. C'est ce qu'explique au cours d'un entretien à AEF mercredi 24 avril 2013 Annie Vinter, chef du projet, par ailleurs vice-présidente déléguée à la coordination de la formation et de la recherche à l'UB. Ces quatre composantes sont l'IUFM, le département sciences de l'éducation (UFR sciences humaines), l'IUP Denis-Diderot (dédié aux métiers de l'éducation, de la formation et de la culture) et le Cipe, le centre d'innovation pédagogique et d'évaluation dédié à l'évaluation des enseignements et à l'accompagnement des enseignants dans le déploiement des pédagogies nouvelles (AEF n°241669). L'objectif de ce regroupement au sein de l'Espé : « constituer un pôle dédié à l'éducation, la formation, l'enseignement et la culture », dit Annie Vinter.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
URGENT. Formation des enseignants : le MESR et le MEN annoncent quatre mentions de master MEEF

Une mention MEEF (métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation) pour le « 1er degré », une autre pour le « second degré », une troisième pour « l'encadrement éducatif » et la dernière pour les « pratiques et ingénierie de la formation » : voici les quatre mentions du master MEEF que Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale, ont décidé de créer. C'est ce qu'indique une note de Simone Bonnafous, Dgesip, envoyée aux présidents d'université et aux recteurs, le 10 avril 2013. « Il revient donc à chaque projet d'organiser son offre de formation au sein de toute ou partie de ces quatre mentions », conclut la note. La Dgesip y précise aussi les vocations de ces mentions et rappelle les principes devant régir l'élaboration de l'offre dans les académies avec plusieurs universités.

Lire la suiteLire la suite