Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Toulouse : Gilbert Casamatta est élu président de l'IRT AESE. Ariel Sirat devient directeur général

Gilbert Casamatta est élu président de l'IRT (institut de recherche technologique) AESE (aéronautique, espace et systèmes embarqués) lors du premier conseil d'administration de l'institut, mercredi 24 avril 2013. Depuis juin 2012, il était président de l'association de préfiguration et du comité d'orientation stratégique de l'IRT (AEF n°211757). Ariel Sirat, jusqu'alors directeur général de l'association de préfiguration (AEF n°225247), devient directeur général de l'IRT. Éric Bachelet, directeur central groupe recherche et technologie chez Safran, est élu trésorier (1).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Toulouse : l'IRT AESE est officiellement créé et s'appuie sur onze premiers projets dotés de de 25 millions d'euros sur trois ans

Le décret de création de la FCS (fondation de coopération scientifique), structure juridique porteuse de l'IRT AESE (aéronautique, espace et systèmes embarqués), est paru au « Journal officiel » samedi 23 mars 2013 (AEF n°193009). Il vient entériner la décision du comité de pilotage de l'action IRT du programme d'investissements d'avenir, rédigée dans un courrier du 6 mars 2013 et dont AEF a eu copie. Le document précise que la contractualisation de l'IRT AESE est envisagée sur la base de onze projets (sur les 19 présentés par l'IRT). Suite à ces modifications, le comité de pilotage a demandé une confirmation des membres fondateurs de leur engagement dans le projet toulousain. L'ensemble des membres fondateurs avait aussitôt répondu par l'affirmative.

Lire la suiteLire la suite