Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Île-de-France: le plan de lutte contre le décrochage scolaire concernera les apprentis

La région Île-de-France a adopté vendredi 26 avril 2013 un plan régional de lutte contre le décrochage scolaire doté de deux millions d'euros qui prévoit notamment la mise en place de « protocoles de sécurisation des parcours scolaires et de formation professionnelle initiale » à destination notamment des jeunes apprentis. Il a été voté à l'unanimité moins deux abstentions (groupe mouvement populaire et groupe Front de gauche - Parti de gauche et alternatifs). En 2012, près de 29 000 jeunes franciliens sont sortis du système éducatif sans aucun diplôme ni formation, indique la région. Ces protocoles seront signés par la région, l'académie, le conseil général, les communes volontaires, les établissements de formation et les services publics agissant dans le domaine de la formation, de l'emploi, de la santé et du social.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Île-de-France : le budget 2013 de la région est adopté. 10 millions d'euros pour le financement des emplois d'avenir.

Le budget 2013 du conseil régional d'Île-de-France s'élève à 628 millions d'euros pour l'apprentissage et la formation professionnelle, contre 622,7 millions en 2012 (AEF n°225165). D'un montant total de 8,1 milliards d'euros (4,7 milliards en autorisations d'engagement), il a été adopté le 21 décembre 2012 par 136 voix pour, 47 voix contre et une abstention. Le projet de budget avait été présenté le 12 décembre (AEF n°200059).

Lire la suiteLire la suite