Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Gouvernance d'entreprise : l'AMF publie un guide pour les actionnaires individuels

L'Autorité des marchés financiers publie un guide pédagogique à l'attention des actionnaires individuels, intitulé « Voter en toute connaissance de cause aux assemblées générales des sociétés cotées » mercredi 24 avril 2013. « En cette saison des assemblées générales des sociétés cotées », ce document entend aider à « comprendre l'impact de chaque résolution » et invite notamment à « analyser l'utilité sociale, l'impact sociétal de la décision sur le long terme. Cette approche se place dans la lignée du concept de responsabilité sociale et environnementale, selon lequel les choix stratégiques de l'entreprise doivent être pensés conformément à l'intérêt de toutes les parties prenantes sur le long terme ce qui aurait, en retour, un impact positif sur l'entreprise, ses résultats et son cours de Bourse. »

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
« Investisseurs et grands actionnaires semblent prendre conscience de l'importance du vote en assemblée générale » (Proxinvest)

L'étude annuelle de Proxinvest sur les assemblées générales, présentée le 6 décembre 2012, « observe une hausse de la participation en voix aux assemblées générales ». « Ainsi, investisseurs et grands actionnaires semblent prendre conscience de l'importance du vote », analyse la société de conseil de vote et d'analyse de gouvernance. Défendant les intérêts des petits porteurs, elle note en parallèle « la poursuite en France du recul de la participation des petits porteurs qui semblent quant à eux se défaire de l'investissement en actions ». L'année 2012 marque également selon l'agence de conseil un « taux de contestation des résolutions stable » par rapport à l'année précédente, à 5,9 % au sein du CAC 40 contre 6,3 % en 2010.

Lire la suiteLire la suite