Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Toulouse-II Le Mirail : le loyer annuel du contrat de PPP signé avec Vinci devrait être de 12,5 millions d'euros

Le loyer annuel du contrat de PPP (partenariat public-privé) signé entre l'université Toulouse-II Le Mirail et le groupe Vinci devrait être de 12,5 millions d'euros (1), indique Nicolas Golovtchenko, vice-président délégué à la reconstruction et au patrimoine immobilier de l'université, mardi 16 avril 2013. Son montant définitif sera fixé en 2016, au moment de la prise de possession définitive des locaux par l'université. Le contrat de PPP de 202 millions d'euros finance le remboursement, sur 27 ans, de la construction de la troisième tranche de l'opération de reconstruction-réhabilitation du campus du Mirail (2). Le PPP prévoit également l'entretien et la maintenance de ces bâtiments pour un montant de plus de 200 millions d'euros.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Opération campus : Nantes abandonne le PPP pour le marché de Crem (conception, réalisation, exploitation ou maintenance)

Le projet immobilier de l'université de Nantes, labellisé « campus prometteur » en avril 2009, abandonne la formule du PPP pour prendre la forme d'un marché de Cem (conception, de réalisation et d'exploitation ou de maintenance), prévu par l'article 73 du code des marchés publics (1). Autre évolution du projet de l'université : les réhabilitations seront préférées aux constructions. Dans un courrier adressé à l'université le 21 mars 2013, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche autorise l'université de Nantes à faire appel au marché de Crem, et lui demande de finaliser son projet sous cette forme d'ici à deux mois. « Le projet devrait être validé en juillet, et la consultation démarrera à l'automne », précise à AEF Jean-Louis Kerouanton, vice-président de l'université chargé du patrimoine immobilier. « Le dialogue compétitif courra jusqu'à l'été 2014, période à laquelle le marché sera notifié au groupement sélectionné. »

Lire la suiteLire la suite