Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Chine : François Hollande inaugure l'école d'ingénieurs « ParisTech-Shanghai Jiao Tong » et Geneviève Fioraso signe 11 accords de partenariat

François Hollande inaugure l'école d'ingénieurs commune entre le PRES ParisTech et l'université Jiao-Tong de Shanghai, dénommée « ParisTech-Shanghai Jiao Tong » (AEF n°205969), vendredi 26 avril 2013, à l'occasion de sa visite d'État en Chine. Quatre écoles de ParisTech sont concernées par la création de cet établissement franco-chinois (Polytechnique, Ensta, Mines et Télécom), qui accueille 62 étudiants chinois dans sa première promotion, pour un cursus de six ans. « Le financement de la structure, qui repose essentiellement sur deux sources, l'université de Shanghai JiaoTong et les frais de scolarité des étudiants chinois, permet d'en assurer la pérennité », précise ParisTech dans un communiqué.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Étudiants et chercheurs étrangers : un projet de loi déposé « cet été » pour généraliser les titres de séjours pluriannuels (M. Valls)

« Je remercie Manuel Valls d'avoir répondu favorablement aux demandes des chercheurs et des étudiants en annonçant la généralisation du titre de séjour pluriannuel. Il est aujourd'hui l'exception, il doit devenir la règle. » C'est ce que déclare la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Geneviève Fioraso au Sénat, mercredi 24 avril 2013, lors du débat sans vote sur l'immigration étudiante et professionnelle (AEF n°191453). « La circulaire permettant de l'appliquer aux masters et doctorats sera signée très prochainement », précise-t-elle. « Et nous irons plus loin. En cours de licence aussi, je souhaite la mise en place d'un titre pluriannuel, ce qui nécessiterait une évolution législative. » De son côté, Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, annonce qu' « à moyen terme », « cet été », un projet de loi sera déposé « afin de généraliser les titres de séjour pluriannuel, améliorer l'accueil en préfecture pour concentrer les moyens sur le contrôle, refondre les titres de séjour et renforcer les moyens de la lutte contre l'immigration irrégulière dans le respect du droit ».

Lire la suiteLire la suite
Chine : les dépenses de R&D devraient dépasser 120 milliards d'euros en 2012, soit 2 % du PIB (agence Xinhua)

Les dépenses de la Chine en recherche et développement devraient dépasser 1 000 milliards de yuans (120 milliards d'euros), selon des statistiques officielles relayées par l'agence de presse gouvernementale chinoise Xinhua, le 19 janvier 2013. « Ces dépenses portent à 2 % du PIB la part consacrée à la R&D », annonce le ministre chinois de la Science et de la Technologie Wan Gang, cité par l'agence. Celle-ci précise que les dépenses en R&D des entreprises comptent pour 74 % de l'effort national.

Lire la suiteLire la suite
La nouvelle école d'ingénieurs franco-chinoise « ParisTech-Shanghai JiaoTong » accueille 62 étudiants dans sa première promotion

La première promotion d'étudiants de la nouvelle école d'ingénieurs franco-chinoise dénommée « ParisTech-Shanghai JiaoTong » (AEF n°222502), du nom des deux partenaires porteurs du projet (1), a fait sa rentrée jeudi 13 septembre 2012, indique ParisTech. Elle compte 62 étudiants âgés de 18 ans et sélectionnés « selon les exigences de l'université de Shanghai JiaoTong au GaoKao », le diplôme de fin d'études secondaires chinois. Ces étudiants s'engagent dans un cursus de six ans : un premier cycle de deux ans inspiré des classes préparatoires, un second cycle de deux ans de formation généraliste, et un approfondissement de deux ans dans une spécialité (mécanique, Stic ou ingénierie de puissance et de l'énergie). L'ensemble des étudiants « suivra une formation trilingue en français, chinois et anglais, et ils réaliseront une période d'études ou de stage en France », indique ParisTech. L'école a deux doyens, un Chinois, Zheng Huang, et un Français, Cédric Denis-Rémis.

Lire la suiteLire la suite