Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Certification des comptes des universités : Rennes-II plaide pour la confier aux juges financiers, et non à des commissaires aux comptes

« Il y aurait une égalité de traitement entre les établissements si on confiait la certification des comptes des universités aux juges financiers, et non pas à des commissaires aux comptes privés », déclare à AEF Sylvain Delouvée, vice-président de l'université Rennes-II, en charge des finances, de la modernisation et de la politique du patrimoine. Cette déclaration faite suite à la certification des comptes de Rennes-II, le 29 mars 2013, avec une réserve relative à la méthode de valorisation des biens immobiliers. Le président de Rennes-II, Jean Émile Gombert, « trouve particulièrement injuste le maintien d'une réserve sur laquelle l'université ne peut agir ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Paris-XIII voit ses comptes certifiés sans réserve. « Une reconnaissance du travail effectué depuis le passage aux RCE » (José Morales)

« Les commissaires aux comptes nous ont remis un rapport de certification sans réserve, assorti d'observations », indique à AEF José Morales, agent comptable de l'université Paris-XIII Nord. « Au vu du calendrier, notre rapport doit être l'un des premiers à être approuvé sans réserve », ajoute-t-il en précisant que « les états financiers ont été présentés vendredi 29 avril 2011 aux administrateurs et approuvés à l'unanimité des membres présents ». La loi LRU prévoit en effet que les comptes des universités fassent l'objet d'une certification annuelle par un commissaire aux comptes, dès lors qu'elles ont accédé aux responsabilités et compétences élargies. Pour Paris-XIII, dont c'est le premier exercice de certification, le fait d'avoir reçu une certification sans réserve, par KPMG, « montre que le travail effectué depuis le passage aux RCE a été reconnu ». Dans une interview à AEF, José Morales revient sur la manière dont l'université s'est préparée à cette certification, tout en détaillant les « observations » formulées par les commissaires aux comptes. Il relève également des différences entre la première et la deuxième vague, notamment le fait que « les établissements de la vague 2010 ont pu bénéficier d'un retour d'information très riche de la part des établissements de la vague 2009 »

Lire la suiteLire la suite