Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°190540

Sport et loisirs : Opcalia et la FNPSL signent une convention de partenariat pour développer la formation

« La FNPSL (Fédération nationale profession sport et loisirs) et Opcalia viennent de signer une convention cadre de partenariat pour développer la formation professionnelle, les compétences et l'employabilité des salariés des entreprises qui composent la FNPSL », annoncent les deux signataires dans un communiqué, le 23 avril 2013. Ainsi, s'engagent-ils à « construire une offre élargie de prestations pour faciliter l'accès à la formation et la professionnalisation des salariés ». L'Opca propose « un accompagnement privilégié dans l'élaboration et le suivi des plans de formation », notamment en matière d'emplois d'avenir, et un abondement de 50 000 euros pour la formation de salariés d'associations Sport et Loisirs adhérentes aux deux réseaux Opcalia et FNPSL.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le ministère des Sports s'engage sur 4 900 emplois d'avenir dans les secteurs sportif et associatif

Michel sapin et Valérie Fourneyron ont signé vendredi 15 février 2013 neuf conventions engageant la création de 4 900 postes « emplois avenir ». Le ministre du Travail et la ministre des Sports, de la Jeunesse, de l'Éducation populaire et de la Vie associative se sont félicités de cet engagement qui représente un tiers de l'objectif visé par le ministère des Sports d'ici à 2014. 3 500 emplois d'avenir doivent être créés dans le domaine du sport via des conventions signées avec les fédération de handball, d'équitation, de sport d'entreprise et l'UFOLEP. Le reste, 1 400 embauches, est prévu avec des associations d'éducation populaire. Les emplois d'avenir qui s'adressent prioritairement aux jeunes peu ou pas qualifiés, âgés de 18 à 25 ans, ont été mis en place par le gouvernement pour lutter contre le chômage qui touche un quart des moins de 25 ans. Ils permettent également de soutenir les associations sportives et sociales qui embaucheront ces jeunes, avec une prise en charge par l'État du salaire à hauteur de 75 % de la rémunération brute mensuelle au niveau du Smic et ce pendant 3 ans maximum.

Lire la suiteLire la suite
Les dispositifs de formation professionnelle peu adaptés aux sportifs de haut niveau (colloque Opcalia - ministère des Sports)

« Une médaille olympique ne donne pas du travail derrière », explique Virginie Merckel, chargée de l'accès à l'emploi des sportifs de haut niveau à l'Insep. Quatre autres spécialistes de la formation professionnelle des sportifs font le même constat lors d'une table ronde organisée par Opcalia et le ministère des Sports jeudi 7 février 2013. Ils estiment que les sportifs et leurs clubs doivent être mieux informés des dispositifs de formation professionnelle existants et que ceux-ci peuvent être d'avantage adaptés aux contraintes d'entraînements et de compétition. Le CDD d'usage, largement utilisé dans le domaine du sport, est critiqué car il exclut les sportifs de la « période de professionnalisation », un dispositif réservé aux salariés en CDI. « L'hygiène comportementale » des sportifs habitués à la rigueur et au travail d'équipe est mise en avant par les spécialistes du sport pour défendre la valeur ajoutée d'un sportif après sa reconversion. Des initiatives qui poussent les sportifs et le monde de l'entreprise à se rapprocher sont ainsi montrées en exemple.

Lire la suiteLire la suite
« Il y a nécessité de mettre un coup d'accélérateur » à la mise en oeuvre des emplois d'avenir (Michel Sapin)

« Les emplois d'avenir en sont à leurs débuts. La loi sur le contrat de génération a été votée ce matin (AEF n°195766). Ne demandez pas à une loi votée à 11h de porter ses effets à 11h02. La loi sur la sécurisation de l'emploi n'est pas encore votée. […] Les politiques que nous mettons en oeuvre porteront leurs fruits en 2013 », affirme Michel Sapin, lors d'un déplacement dans l'agence Pôle emploi de Paris Bercy jeudi 14 février 2013. Interrogé sur la faisabilité de l'inversion de la courbe du chômage d'ici la fin de l'année, le ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social se dit « persuadé qu'il y aura une reprise au cours de cette année » et qu'il y aura bien un repli du nombre de demandeurs d'emploi d'ici la fin 2013, un « objectif que la France s'est fixée à elle-même ». La « montée en puissance » des emplois d'avenir se fait à un « rythme normal, c'est celui que nous avions prévu », assure une nouvelle fois le ministre, reconnaissant néanmoins qu'il y a « nécessité de mettre un coup d'accélérateur ».

Lire la suiteLire la suite
Emplois d'avenir : une circulaire fixe les orientations pour la mise en oeuvre dans le sport, la jeunesse et l'éducation populaire

« Pour le ministère des Sports, de la Jeunesse et de l'Éducation populaire et de la Vie associative, l'ambition est que soient signés 15 000 contrats d'emplois d'avenir d'ici 2014, dont 10 000 dans le champ de la jeunesse et de l'éducation populaire et 5 000 dans le champ du sport, ce qui représente 10 % de l'enveloppe globale nationale des créations » d'emplois d'avenir. Tel est l'objectif fixé par une circulaire de la Direction des sports, de la DGEFP et de la Direction de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative datée du 11 janvier 2013. « Compte tenu des exigences du dispositif (mise en place d'un tuteur auprès de chaque jeune recruté, mise en oeuvre d'un parcours de formation), vous veillerez, pour les structures de moins de deux salariés, à ce que le tutorat soit effectivement organisé », précise notamment la circulaire aux préfets de région, préfets de départements et aux directeurs des établissements publics nationaux.

Lire la suiteLire la suite