Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Gironde : une charte pour « faire converger les politiques de l'emploi » dans un territoire sinistré

Michel Delpuech, préfet d'Aquitaine a signé, avec le député Philippe Plisson, une charte collaboratrice pour l'emploi en Haute-Gironde avec une vingtaine de partenaires locaux (communautés de communes, syndicat mixte, mission locale, associations, clubs d'entreprises), départements ou régionaux (conseils général et régional, chambres consulaires, Pôle emploi, Cap emploi…), samedi 27 avril 2013 à Blaye. L'objectif est « de faire converger les politiques publiques de l'emploi dans le cadre d'un diagnostic, d'une stratégie et d'un plan d'actions partagés, adaptés au développement du territoire ». Située au nord du département, la Haute-Gironde « compte toujours, malgré les actions menées, parmi les zones en difficultés en termes de nombre de demandeurs d'emploi, de bénéficiaires de minima sociaux, de niveau de formation… », rappelle le sous-préfet de Blaye, Christophe Lotigié.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Aquitaine : l'Insee analyse les conditions d'émergence d'un nouvel « arc de pauvreté » entre le Médoc et Agen

« Un vaste couloir reliant la pointe du Médoc [en Gironde] à Agen [Lot-et-Garonne] se distingue par un taux particulièrement élevé de bénéficiaires du RSA » en Aquitaine, constate une étude de juin 2011 publiée par l'Insee. Dans cette zone bordant la Garonne et ses affluents, « 9,5 % des 570 000 habitants de moins de 65 ans touchent le RSA (revenu de solidarité active) contre 6,6 % dans le reste de la région » et plus de la moitié des allocataires y vivent en famille. Cette enquête est issue d'un croisement des données entre la direction régionale de l'Insee, les CAF et la MSA concernant les bénéficiaires de cette prestation qui s'élevaient à 89 400 au 31 décembre 2010. Selon l'étude, 185 000 Aquitains, soit un peu plus de 7 % de la population régionale, vivent du RSA que ce soient les allocataires eux-mêmes, leurs enfants ou leurs conjoints et autres adultes à charge. Et plus de quatre allocataires sur dix perçoivent le RSA « activité », seul ou conjugué au RSA socle (ex-RMI).

Lire la suiteLire la suite