Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

En 30 ans, les Français ont « un peu » réduit leurs émissions de gaz à effet de serre liées aux combustibles (Insee)

En 30 ans, de 1980 à 2010, les ménages français ont « un peu » réduit les émissions par tête de gaz à effet de serre liées aux combustibles utilisés dans le secteur du transport et du logement. Celles-ci sont passées de 2,9 tonnes équivalent CO2 par an et par personne à 2,5 tonnes. Les principales évolutions sont une « légère hausse des émissions liées au transport individuel » et « un recul des émissions liées au logement, grâce au report vers des combustibles moins émetteurs ». C'est ce qui ressort de la lettre mensuelle d'avril 2013 de l'Insee, publiée le 26 avril. L'institut de statistiques ajoute cependant qu'en raison de l'augmentation de la population française durant ces trois décennies, les émissions totales générées par l'ensemble des ménages ont « à peine diminué, passant de 161 millions de tonnes de CO2 au début des années 80 à 159 millions de tonnes de CO2 entre 2005 et 2010 ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Un tiers des ménages estiment leur logement insuffisamment isolé (CGDD)

Un tiers des ménages considéraient, fin 2012, que leur logement était « insuffisamment isolé » tandis que 37 % jugeaient « nécessaire d'entreprendre des travaux destinés à diminuer la consommation d'énergie de leur habitat ». Ces données, publiées dans la revue « Chiffres et statistiques - Opinions et pratiques environnementales des Français en 2012 » du CGDD, mise en ligne sur son site le 19 avril 2013, témoignent d'une « légère augmentation » par rapport à l'an passé : en 2011 les Français étaient 30 % à déplorer une isolation insuffisante de leur habitat, et 35 % à estimer nécessaire la réalisation de travaux de réhabilitation énergétique.

Lire la suiteLire la suite