Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

La Macif enregistre sur 2012 une croissance négative en assurance vie (-13,3 %), positive en santé et prévoyance (+8,1 %)

L'année 2012 se présente comme une année de « transition » mais aussi de bilan contrasté pour le groupe Macif, détaillant ses résultats 2012 ce lundi 29 avril 2013, avec de bons résultats en santé et prévoyance (+8,1 % de chiffre d'affaires), mais une chute de la collecte en assurance vie (-13,3 % de chiffre d'affaires en épargne et assurance vie). En marge de sa stratégie globale axée sur une amélioration de sa performance technique d'ici 2015 (AEF n°197496), la Macif a réitéré sa volonté de faire de la santé et prévoyance l'une de ses « priorités », en s'appuyant notamment sur le pôle d'adossement de la Sgam Macif, actuellement en phase de négociation « très avancée », selon Jean-Marc Raby, directeur général du groupe, pour rallier une nouvelle « grosse mutuelle d'entreprise ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
« Garantie santé», nouvelle offre santé de Macif mutualité, veut offrir « plus de souplesse » aux adhérents pour améliorer l'accès aux soins

« La santé est-elle amenée à devenir un bien de consommation comme un autre, comme on recourt à un crédit pour une voiture, pour l'électroménager ? », s'interroge la Macif-mutualité. Dans un sondage commandé par le groupe mutualiste à OpinionWay et présenté ce mardi 22 janvier 2013, 43 % des Français interrogés se déclarent ainsi prêts à contracter un crédit comme « ultime recours face à une dépense de santé imprévue ». Dans le même temps, la « renonciation aux soins » augmente, du fait de « nouveaux arbitrages » se faisant au détriment de la santé : près de 40 % des Français se déclarent ainsi prêts à « rogner sur leurs dépenses de santé » plutôt que sur leur budget alimentaire ou sur les dépenses d'activités extra-scolaires de leurs enfants. Faisant, comme d'autres mutuelles (AEF n°200517), de cette thématique des « renonciation aux soins » une priorité, les représentants de la Macif-mutualité ont également présenté devant la presse, ce 22 janvier 2013, leur nouvelle offre santé en complémentaire individuelle : « Garantie Santé ». Par rapport à la précédente offre, qui datait d'une dizaine d'années (« Pleine Santé »), la nouvelle offre se caractérise par son « amplitude tarifaire » plus large, avec 11 « combinaisons » différentes (contre 4 précédemment), d'une formule entrée de gamme pouvant descendre à 18 euros par mois (1), à des offres milieu de gamme autour de 160 euros par mois (2).

Lire la suiteLire la suite
La Macif compte faire de ses activités santé et prévoyance un « pilier de croissance » d'ici à 2015

D'ici à 2015, les activités d'assurances à la personne (1) de la Macif pourraient représenter entre 40 à 45 % de la croissance du chiffre d'affaires du groupe, qui pourrait atteindre les sept milliards d'euros. Présentant, mardi 11 décembre 2012, les objectifs stratégiques du groupe pour les trois prochaines années, Jean-Marc Raby, directeur général du groupe Macif, a souligné les « ambitions élevées » de la Macif sur la santé et la prévoyance. Près de 10 % des contrats souscrits actuellement par ses 4,8 millions de sociétaires sont des contrats santé. « On voit qu'il reste une marge importante » de progression, fait remarquer Jean-Marc Raby qui, sans fixer d'objectifs chiffrés, espère que ces contrats enregistreront une « croissance très significative », au-delà des 12 % de la masse globale. Pour porter cette croissance, la Macif table d'abord sur le multi-équipement de ses sociétaires (qui tourne actuellement autour de trois contrats par sociétaire). Passer « à quatre ou plus semble une ambition raisonnable », selon Jean-Marc Raby. Sur ses offres de complémentaire santé, la Macif annonce par ailleurs une hausse de 1,9 % de ses tarifs pour 2013. Soit une hausse tarifaire moindre que la croissance des dépenses, selon le directeur général de la Macif, qui explique cette hausse maîtrisée par la volonté d'éviter une renonciation aux soins.

Lire la suiteLire la suite