Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

6è édition de « L'état de l'enseignement supérieur et de la recherche en France » : la dépense moyenne par étudiant s'élève à 11 630 euros

« En 2010, la dépense moyenne par étudiant s'élève à 11 630 euros, soit 41,8 % de plus qu'en 1980. (…) Ce coût est sensiblement différent selon les filières de formation : il varie de 10 770 euros en moyenne par an pour un étudiant d'université publique jusqu'à 15 080 euros pour un élève de classe préparatoire aux grandes écoles. Le différentiel s'explique en grande partie par le taux d'encadrement pédagogique. » C'est ce que l'on peut lire dans le texte de présentation de la sixième édition de « L'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France », qui vient d'être mise en ligne sur le site du MESR, lundi 29 avril 2013. Il indique également que la collectivité nationale a dépensé 28 milliards d'euros en 2011 pour l'enseignement supérieur, « soit une progression de 0,7 % par rapport à 2010 (à prix constants) ». Dans son introduction, Geneviève Fioraso souligne que « les indicateurs sur la réussite des étudiants dans les différentes filières de l'enseignement supérieur, particulièrement développés dans cette édition 2013, justifient totalement la priorité accordée dans le projet de loi relatif à l'ESR à la réussite étudiante dans le cycle licence. »

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Les pays de l'OCDE ont dépensé 10 738 euros par étudiant en moyenne en 2009 (« Regards sur l'éducation 2012 »)

Les pays de l'OCDE ont dépensé, en moyenne, 13 728 dollars (10 738 euros) par étudiant dans l'enseignement supérieur en 2009, contre une moyenne de 13 717 dollars (10 719 euros) par étudiant en 2008 (AEF n°232999). C'est ce qu'indique l'OCDE dans l'édition 2012 de « Regards sur l'éducation » rendu publique mardi 11 septembre 2012. Selon les données publiées, « les pays de l'OCDE dépensent près de deux fois plus par étudiant dans l'enseignement tertiaire [supérieur] que par élève dans l'enseignement primaire », puisque le montant des dépenses moyenne par élève dans le primaire est de 7 719 dollars (6 036 euros). Dans le cas de la France, la moyenne des dépenses par étudiant de l'enseignement supérieur dépasse la moyenne de l'OCDE et atteint 14 642 dollars (11 438 euros). En 2008, ce chiffre était de 14 079 dollars (11 0002 euros).

Lire la suiteLire la suite
L'édition 2012 de « Repères et références statistiques » est en ligne

L'édition 2012 de « Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche » est disponible sur le site du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Comme chaque année depuis 1984, elle donne « une information statistique détaillée sur tous les domaines de l'Enseignement supérieur et de la Recherche ainsi que ceux liés à l'Éducation nationale », devant servir « aux décideurs comme aux acteurs du système éducatif et au grand public ».

Lire la suiteLire la suite
La cinquième édition de « L'état de l'enseignement supérieur et de la recherche » est en ligne

La cinquième édition de « L'état de l'enseignement supérieur et de la recherche », qui vient d'être mise en ligne sur le site du MESR, « présente un état des lieux annuel et chiffré du système français, de ses évolutions, des moyens qu'il met en œuvre et de ses résultats, en le situant, chaque fois que les données le permettent, au niveau international ». Dans la préface du document, Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, indique que les indicateurs fournis « permettent de suivre et d'éclairer la mise en œuvre depuis 2007 de la politique de priorité donnée à l'enseignement supérieur et à la recherche à travers les budgets successifs, le plan de relance, l'opération campus ou les investissements d'avenir. » Il souligne que cette nouvelle édition comporte « des rubriques nouvelles, en matière d'apprentissage, de santé et de conditions de vie des étudiants, de financement de la recherche ou de recherche dans les organismes publics ».

Lire la suiteLire la suite
Sur 14 pays de l'OCDE, le système d'enseignement supérieur français est le 7e plus « abordable », mais le 10e plus « accessible »

Sur 14 pays de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), le système d'enseignement supérieur français se classe 7e pour sa capacité à être « abordable » financièrement et 10e pour son « accessibilité », indique un rapport du cabinet de conseil canadien Higher Education Strategy Associate rendu public fin octobre 2010. Les auteurs du document soulignent plus généralement l'importance de distinguer le fait d'être abordable, qui correspond à la possibilité pour un étudiant ou une famille de couvrir les coûts associés à l'université, et le fait d'être accessible à tous. Analyser ces deux caractéristiques séparément « est une volonté délibérée afin de permettre une analyse du lien (ou comme il s'est révélé du manque de lien) » entre ces deux notions, écrivent-ils. Ainsi les États-Unis, 12e pays le plus abordable, se placent à la 4e place en termes d'accessibilité. A l'inverse l'Allemagne, le 3e pays le plus abordable, se classe 11e pour l'accessibilité.

Lire la suiteLire la suite