Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Opca : « Nous réfléchissons à réduire le nombre d'indicateurs de gestion des COM » (Emmanuelle Wargon, DGEFP)

« Nous réfléchissons à simplifier et à réduire le nombre d'indicateurs de gestion et d'activité des COM (conventions d'objectifs et de moyens). Un bilan qualitatif de la première année d'exécution de ces conventions sera fait d'ici au mois de juin, sur la base des entretiens que nous avons menés avec chaque Opca (organisme paritaire collecteur agréé) », déclare à l'AEF Emmanuelle Wargon, DGEFP (Déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle), le 25 avril 2013. « S'il est important de conserver des informations quantitatives sur l'activité des Opca, il est aussi souhaitable que des indicateurs qualitatifs soient introduits en plus grand nombre », estimait-elle dans une interview publiée récemment sur le site Débat formation.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
« Notre objectif est que le taux d'accès à la formation dans les TPE atteigne les 20 % d'ici 3 ans » (Sophie Huberson, vice-présidente Afdas)

« Le taux d'accès à la formation au sein des TPE, qui sont en général les plus mal servies en termes de formation car ce n'est pas dans leur culture, est de 16 %. Notre objectif est d'atteindre les 20 % d'ici trois ans. » C'est ce qu'affirme Sophie Huberson (Snelac - Syndicat national des espaces de loisirs, d'attractions et culturels) vice-présidente de l'Afdas interrogée par AEF lors d'un entretien commun avec Jean Voirin, (FNSAC-CGT - Fédération nationale des syndicats du spectacle, de l'audiovisuel et de l'action culturelle) président de l'Opca et Christiane Bruère-Dawson, directrice générale de l'organisme collecteur. L'objet de la rencontre était notamment de revenir sur l'impact du réagrément de l'Afdas obtenu en décembre 2011 (AEF n°226577), de la signature d'une Com avec l'État en janvier 2012 et des nouvelles missions qui sont désormais celles des Opca. « Nous avons déjà mis en place des services de proximité, nous allons continuer à les développer et nous allons les proposer aux nouveaux secteurs qui ont rejoint l'Afdas. Cela passe par de nouvelles implantations et par le renforcement des moyens humains », affirme Jean Voirin. Concernant la COM (convention d'objectifs et de moyens) conclue entre l'Opca et l'État, Christiane Bruère-Dawson regrette la clause de confidentialité exigée par la DGEFP. « Ce manque de transparence est un paradoxe, alors que la DGEFP nous oblige, elle, à la transparence, ce qui n'est pas un souci pour nous puisque l'Afdas l'a toujours pratiquée, en affichant, par exemple, son bilan et son compte de résultat. »

Lire la suiteLire la suite