Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Initiation à l'entrepreneuriat : « Pas besoin de nouveaux programmes scolaires », estime François Hollande

François Hollande, président de la République, affirme lors d'un déplacement au collège Jean-Vilar des Mureaux (Yvelines) (AEF n°190448), qu'il n'est pas nécessaire de « créer de nouveaux programmes » pour développer chez les élèves la connaissance des entreprises, mardi 30 avril 2013. La veille, il a déclaré en clôture des Assises de l'entrepreneuriat qu' « il sera prévu de la 6e à la terminale, un programme sur l'entrepreneuriat », inscrit « dans le cadre du parcours d'information, d'orientation et de découverte du monde professionnel (AEF n°194580) », qui « prendra la forme, de stages, d'interventions d'acteurs économiques, et d'initiation à la vie économique » (AEF n°190498).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
François Hollande : « C'est d'abord le rôle de l'école » que « de stimuler l'esprit d'entreprise dans notre pays »

« C'est d'abord le rôle de l'école » que « de stimuler l'esprit d'entreprise dans notre pays », déclare le président de la République, François Hollande, en clôture des Assises de l'entrepreneuriat, à l'Élysée lundi 29 avril 2013. « Il sera donc prévu de la 6e à la terminale, un programme sur l'entrepreneuriat. Il s'inscrira dans le cadre du parcours d'information, d'orientation et de découverte du monde professionnel (AEF n°194580). Il prendra la forme, de stages, d'interventions d'acteurs économiques, et d'initiation à la vie économique », annonce-t-il. Un groupe de travail présidé par Philippe Hayat, fondateur de l'association 100 000 entrepreneurs, a remis des préconisations au gouvernement, afin d' « intégrer une sensibilisation structurée à l'entrepreneuriat dans les enseignements du secondaire » dont le coût annuel est estimé à 1,5 million d'euros en animation (un animateur par rectorat) et 10 millions d'euros en financement d'opérations (1).

Lire la suiteLire la suite