Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Langues O' « réunit en un seul lieu une expertise incomparable sur la complexité du monde » (Manuelle Franck, présidente de l'Inalco)

« L'Orient, à l'Inalco, c'est à peu près tout à l'exception de l'Europe occidentale ! Notre spécificité, c'est de réunir en un seul lieu une expertise incomparable sur la complexité du monde, dont nous sommes un 'laboratoire d'analyse'. » C'est en ces termes que la nouvelle présidente de « Langues O' », Manuelle Franck, présente l'Inalco, dans une interview à AEF où elle expose ses priorités, un an et demi après l'installation de l'institut dans ses nouveaux bâtiments du quartier des Grands Moulins, à Paris. « C'est un moment particulièrement intéressant pour prendre la direction de l'Institut », dit-elle. Parmi les chantiers qui l'attendent figure celui de la construction d'un second bâtiment dédié à la recherche. « Il est important de mener à terme ce projet ambitieux, notamment vis-à-vis de l'étranger », souligne Manuelle Franck. Elle souhaite aussi augmenter la visibilité de l'Inalco : « Je m'aperçois que nous ne sommes pas bien connus, et c'est l'un des enjeux de mon mandat. » Enfin, elle s'exprime sur le PRES Sorbonne Paris-Cité, estimant qu' « avoir 120 000 étudiants n'est pas un obstacle si l'on travaille bien la subsidiarité dans une logique de proximité et de campus ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Idex Sorbonne Paris Cité : le CA de l'Inalco « ne consent pas à ce que l'établissement soit engagé par la signature de la convention »

Le conseil d'administration de l'Inalco (Institut national des langues et civilisations orientales) « ne consent pas à ce que l'établissement soit engagé par la signature de la convention tripartite [entre l'État, l'ANR et le PRES Sorbonne Paris Cité], étape juridiquement contraignante conduisant nécessairement à la création d'une université unifiée dont il ne connaît aucune des conditions d'organisation, sans que les conseils compétents en aient été informés, aient été consultés et en aient délibéré. » C'est ce que déclare une motion adoptée par le conseil d'administration, par 19 voix pour et 11 contre, jeudi 12 avril 2012. Le conseil « demande à ses représentants au sein du PRES ainsi qu'au CA du PRES de prendre toutes les mesures permettant de respecter cette position exprimée en vertu des compétences qu'il tient de la loi et des règlements ». Le relevé de décisions de cette séance du conseil indique quant à lui que « la constitution d'un groupe de travail pour instruire le dossier idex, composé de membres du conseil d'administration et du conseil scientifique, est approuvée à l'unanimité moins deux abstentions ».

Lire la suiteLire la suite
Inalco : « Un potentiel universitaire de qualité » mais une situation financière « préoccupante » (rapport de l'Aeres)

L'Inalco doit « renforcer la cohésion générale en privilégiant le dialogue entre la direction et les composantes » et clarifier « l'arborescence des décisions », indique l'Aeres dans son rapport de février 2010 sur l'Inalco (1). L'agence d'évaluation conseille ainsi à l'institut de faire évoluer son organisation en départements. Par ailleurs, l'Aeres attire l'attention sur la situation financière « préoccupante » de l'institut, notant que l'exercice budgétaire 2008 a été déficitaire de 1,2 million d'euros. Par ailleurs, l'agence salue les efforts de réorganisation de l'institut (services financiers, communication et DRH) et les moyens « incontestables » investis dans la recherche. L'Inalco a pris le statut de grand établissement en 1985 après avoir été pendant plus de dix ans rattaché à Paris-III Sorbonne-Nouvelle.

Lire la suiteLire la suite