Dépêche n°190125

4 min de lecture

Par Anne Roy

Publiée le 07/05/2013 à 16h09

L'innovation en Europe souffre d'un financement de la R&D « dominé par les fonds publics » (Ernst & Young)

« Il est hors de doute que le financement public de la recherche et du développement est resté le mode dominant de financement dans l'UE, et ceci - sur la foi des données disponibles - semble être une partie du problème de l'innovation de l'Europe. » C'est le constat que dresse le cabinet de conseil Ernst & Young dans un sondage intitulé « Faire avancer l'Europe, innover pour un avenir prospère », rendu public le 23 avril 2013. Pour le réaliser, « 680 chefs d'entreprises européens » ont été interrogés, précise le cabinet sans donner plus de détails. « Les données confirment que les pays où les dépenses de R&D du secteur privé sont significatives comparées à celles du secteur public ont les meilleurs résultats en innovation », indique Ernst & Young qui cite notamment l'exemple des pays scandinaves. Par ailleurs, 74 % des chefs d'entreprises interrogés pour cette étude estiment que « les dépenses du secteur privé apportent une contribution significative à l'innovation scientifique et technologique de leur pays » - contre 66 % dans la précédente édition de l'étude.
Cette dépêche est réservée à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
À lire aussi
Lire la suite

François Hollande installe la commission « Innovation 2030 », qui remettra son rapport le 14 juillet prochain
Le président de la République, François Hollande installe la commission « Innovation 2030 » présidée par Anne Lauvergeon, vendredi 19 avril 2013 à l'Élysée (AEF n°192045). « Je veux refaire fleurir l'esprit d'innovation, l'esprit de conquête français » déclare cette dernière. La mission de la commission est de proposer au gouvernement, d'ici à l'été, « les secteurs et les technologies où la France est susceptible d'occuper des positions de leader » à l'horizon 2030. « La commission va déterminer cinq à dix défis industriels et remettra son rapport le 14 juillet prochain », confirme à AEF l'entourage d'Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif. Ensuite, le gouvernement lancera un concours d'innovation pour chacun des défis industriels identifiés, concours ouvert à toutes les entreprises, start-up, ETI (entreprises de taille intermédiaire), grands groupes et entreprises étrangères qui souhaitent investir en France. « La seule condition requise est que les entreprises qui seront aidées se développent exclusivement sur le territoire français », confirme l'Élysée. La première réunion de la commission Lauvergeon se tient dans l'après-midi.
Lire la suite

Fleur Pellerin au Club R&I d'AEF : « Plusieurs chantiers sont à ouvrir » pour s'attaquer au « problème systémique » de l'innovation en France
« Le rapport Beylat-Tambourin (AEF n°192222) nous dit que les difficultés de la France à développer son innovation ne proviennent pas d'un manque d'outils, mais d'un problème systémique englobant des questions liées à notre culture, au décloisonnement, au transfert et à la gouvernance des politiques », déclare Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l'Innovation et de l'Économie numérique, mardi 16 avril 2013. Elle s'exprime lors d'une réunion du club « recherche et innovation » d'AEF, regroupant une quinzaine de responsables R&D de grands groupes industriels et de responsables de PME innovantes (1). « Si l'on prend le transfert, le lien entre la recherche et l'entreprise peut être amélioré. La loi Allègre de 1999 avait permis d'accomplir un premier pas, mais il faut maintenant accélérer le mouvement et donc changer de braquet. C'est le sens du projet de loi pour l'enseignement supérieur et la recherche porté par Geneviève Fioraso, ministre de l'ESR. » (AEF n°196131)
Lire la suite

À découvrir
Lire la suite

Lire la suite

Lire la suite