Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Garantie jeunes : une « simple étape préalable à l'instauration de réformes structurelles plus ambitieuses » (Fnars)

La Fnars considère la mise en place de la « garantie jeunes » (1) comme une « simple étape préalable à l'instauration de réformes structurelles plus ambitieuses » dans un communiqué publié mardi 14 mai 2013, alors que se tient ce mardi la dernière réunion du groupe de travail sur la garantie jeunes, auquel participe la Fnars, chargé de remettre un rapport au Premier ministre pour une mise en œuvre dès septembre prochain. Selon la fédération, « la garantie jeunes ne doit pas se limiter à un nombre prédéterminé de jeunes (100 000 jeunes comme annoncé dans le plan quinquennal contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale) mais s'adresser à l'ensemble des 18- 25 ans qui ne sont ni en emploi ni en formation ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Les ministres des affaires sociales européens adoptent une proposition de la Commission sur la création d'une « Garantie pour la jeunesse »

Les ministres des affaires sociales et de l'emploi des pays membres de l'Union européenne ont conclu un accord jeudi 28 février 2013 sur l'introduction d'une « Garantie pour la jeunesse » en Europe, suivant une recommandation de la Commission européenne (AEF n°200405), annonce le ministère des affaires étrangères d'Irlande, pays qui préside actuellement l'Union européenne, à l'issue de la réunion du Conseil Epsco (Conseil des ministres de l'emploi et des affaires sociales) à Bruxelles. « Une fois mise en place, la Garantie permettra aux jeunes de moins de 25 ans de bénéficier d'offres de qualité en matière d'emploi, de formation, d'apprentissage ou de stage dans les quatre mois suivant la fin de leurs études. »

Lire la suiteLire la suite