Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Comment L'Oréal expérimente le recrutement de jeunes diplômés littéraires en marketing (Club Cursus & Insertion)

L'expérimentation par L'Oréal du recrutement de jeunes diplômés de masters littéraires sur des « métiers du business » – par exemple en marketing – et les évolutions du recrutement sur le marché du travail en France étaient les deux thèmes de la conférence du « Club Cursus & Insertion » (1), dédiée aux « enjeux des pratiques de recrutement » le 16 mai 2013 à Paris. La conférence était animée cette fois-ci par l'association Atout jeunes universités, qui regroupe quatre universités franciliennes et trois entreprises (2). Une soixantaine de représentants de l'enseignement supérieur, de la recherche et d'entreprises participaient à cette quatrième édition du club Cursus & Insertion.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Recrutement des diplômés universitaires : les « stéréotypes » des managers et RH d'entreprises en débat (Club Cursus & Insertion)

La méconnaissance du système universitaire et la perception de l'université comme « une organisation complexe » contribuent aux freins de managers et RH de grandes entreprises lorsqu'il s'agit de recruter des jeunes diplômés universitaires. C'est l'un des enseignements qui ressort d'une étude intitulée « Recrutement des profils universitaires : perceptions, stéréotypes et freins des managers et des RH de grandes entreprises », présentée par IMS Entreprendre pour la cité dans le cadre du troisième événement du club « Cursus & Insertion » (AEF n°197054) (1), le 10 avril 2013 à Paris. L'étude souligne aussi « l'importance des phénomènes de clonage et de reproduction dans l'entreprise. » Capgemini et l'université Paris-Nord (Paris-XIII) ont apporté leurs témoignages. Le club, dont le thème était cette fois-ci « Entreprises et universités : comment dépasser les stéréotypes réciproques pour mieux agir ensemble ? », a réuni une cinquantaine de représentants du monde académique et des entreprises.

Lire la suiteLire la suite
Quels bénéfices socio-économiques pour les entreprises qui s'engagent auprès d'acteurs académiques ? (Club Cursus & Insertion)

Il y a des « bénéfices sociaux et économiques » pour une entreprise à s'engager auprès d'acteurs académiques et ces bénéfices sont chiffrables : telles sont les idées fortes qui ressortent de la première conférence du Club « Cursus & Insertion » (AEF n°197054) (1), organisée le 12 février 2013 à Paris chez Alcatel-Lucent. Deux exemples y étaient analysés. Le premier est celui de l'association Passeport Avenir (2), dont les entreprises partenaires proposent depuis 2006 à certains de leurs collaborateurs de tutorer des jeunes issus de milieux modestes et engagés dans des parcours d'études supérieures « de haut niveau » (10 500 jeunes tutorés, dont 800 en 2012). Le second est celui du programme « Une grande école, pourquoi pas moi ? » (450 jeunes tutorés depuis 2002) (AEF n°200368) porté par l'Essec et consistant en un parrainage de jeunes de milieux populaires par des étudiants de l'école de commerce. Accenture France a mené deux études pour évaluer le programme de Passeport Avenir et celui de l'Essec, en s'appuyant sur la méthode dite SROI (retour social sur investissement).

Lire la suiteLire la suite
Lancement du club « Cursus & Insertion » sur l'insertion professionnelle des jeunes diplômés. Première conférence le 12 février 2013

Groupe AEF, ABG L'intelli'agence, Atout jeunes universités, IMS-Entreprendre pour la Cité et Passeport Avenir lancent le « Club Cursus & Insertion » pour « stimuler la réflexion, mobiliser sur les questions d'insertion professionnelle, valoriser les initiatives réussies et fédérer leurs différents réseaux ». Un cycle commun de conférences thématiques et d'événements réunira un public mixte d'entreprises et d'universitaires.

Lire la suiteLire la suite
Insertion professionnelle des étudiants : comment entreprises et universités voient leur rapprochement (Atout jeunes universités)

« Les entreprises partenaires de l'association Atout jeunes universités accueilleront de hauts responsables d'universités et d'entreprises lors d'une journée de ‘master class' en fin 2012 [au siège de Danone à Paris]. L'idée est de les réunir pour créer le lien et leur permettre de mieux appréhender leurs environnements respectifs », déclare Alexandra Jolivet, responsable de Danone integration team, interrogée par AEF, alors que l'AG de cette association se tenait le 14 juin 2012 à Paris. Plusieurs « orientations » et décisions y ont été prises.

Lire la suiteLire la suite

Cursus et Insertion

Aperçu de la dépêche Aperçu
Capgemini France souhaite développer des « partenariats de formation » avec des universités (Jacques Adoue, DRH)
Lire la suite
Cinq universités fondent avec Danone, Auchan et l'Oréal l'association « Atout jeunes universités »

Cinq universités (Paris-XIII Nord, Cergy-Pontoise, Upec, Paris-Est Marne-la-Vallée, Jean-Monnet Saint-Étienne) signent avec Danone, Auchan et l'Oréal la convention créant l'association « Atout jeunes universités », mercredi 15 décembre 2011 à Paris. Cette association loi 1901, présidée par Muriel Pénicaud, DGRH de Danone, et « administrée de manière paritaire, [vise à] initier et porter tout type d'initiative visant à rapprocher l'entreprise de l'université et favoriser l'accès à l'emploi des étudiants », indique une note de synthèse de l'association. L'expérimentation se fera sur trois ans avec des actions différenciées pour les « publics cibles » : « orientation » avec des étudiants de L3, « professionnalisation » avec des M1, et « insertion » avec des M2. « Un focus » sera fait « sur les filières LSHS, avec intervention auprès d'étudiants de philosophie, sociologie, histoire, géographie, LEA, lettres modernes, lettres et langues classiques, et à terme toutes les filières ».

Lire la suiteLire la suite