Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°189395

M. Touraine crée la transparence entre professionnels de santé et industrie pharmaceutique avec le « Sunshine Act »

Le décret dit « Sunshine Act », créant une obligation de publication des liens entre les entreprises de produits de santé et de cosmétiques, et les professionnels de santé, a été publié mercredi 22 mai 2013 au journal officiel. Une circulaire d'interprétation sera publiée dans les prochains jours. Dans un communiqué du 22 mai 2013, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, « souligne l'importance de ce texte, qui marque une avancée majeure en matière de transparence et de prévention des conflits d'intérêt ». La publication du décret intervient quelques jours après la lettre ouverte de Xavier Bertrand, ancien ministre de la Santé et député-maire de Saint-Quentin, au Premier ministre estimant que « pour la transparence dans le secteur du médicament, il est urgent de publier le 'Sunshine Act' à la française ! » De son côté, le Leem « déplore la lourdeur du système ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Projet de loi sécurité du médicament : adoption par une très large majorité des députés de tous bords du texte défendu par Xavier Bertrand

« Le vote qui vient d'avoir lieu n'est pas un vote comme les autres dans cet hémicyle. Il est vrai aussi que ce n'est pas un texte comme les autres (...) .» Telle est la réaction de Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l'Emploi, et de la Santé, mardi 4 octobre 2011, à l'Assemblée nationale à l'issue du vote solennel du projet de loi renforçant la sécurité sanitaire du médicament adopté par 309 voix pour (31 voix contre). Le ministre tient à saluer « l'esprit de responsabilité des parlementaires qui ont permis qu'en moins d'un an, le fonds d'indemnisation soit mis en place, et que ce texte soit voté aujourd'hui ». « Et si je remercie les groupes qui ont voté pour ce texte, je mesure aussi que l'abstention du groupe socialiste a un sens (..) ». Il salue aussi la mission parlementaire sur le Mediator présidée par Gérard Bapt (SRC, Haute-Garonne) avec Jean-Pierre Door comme rapporteur, et le travail d'Arnaud Robinet (UMP, Marne) rapporteur du texte.

Lire la suiteLire la suite
Les députés débutent l'examen du projet de loi sur le médicament ; Catherine Lemorton (PS) défend une motion de renvoi en commission

Les députés ont engagé, mardi 27 septembre 2011, l'examen du projet de loi réformant le système de sécurité sanitaire « élaboré à la suite du drame du Mediator », a précisé Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé. Lors de ce premier débat, qui s'est prolongé dans la soirée et se poursuit mercredi 28 septembre dans l'après-midi, Nora Berra, secrétaire d'État à la Santé a rappelé que la réforme, « dont le projet de loi discuté aujourd'hui devant votre Assemblée représente la composante législative », repose sur trois piliers fondateurs : « la lutte contre les conflits d'intérêts ; la sécurisation du parcours du médicament, avec un doute qui doit bénéficier systématiquement au patient ; enfin, l'information du patient et la formation des professionnels ». Xavier Bertrand a réaffirmé aux députés qu'il était prêt à amender le projet de loi (AEF n°232865) : « Si l'on me dit qu'il convient d'aller plus loin sur certains points et de faire encore des efforts, je veux bien les faire, quels que soient les bancs sur lesquels siègent ceux qui le demandent. Je suis prêt à ce que l'on ait un vrai débat à l'Assemblée nationale. Il ne s'agit pas d'un texte fermé. » La motion de renvoi en commission des affaires sociales, par le groupe SRC, n'a pas été adoptée.

Lire la suiteLire la suite
Sécurité du médicament et des dispositifs médicaux : Xavier Bertrand détaille les mesures législatives et réglementaires devant les députés

Le projet de loi « relatif au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé » déposé le 1er août 2011 sur le bureau de l'Assemblée nationale est « un tout. Il y a la loi, les décrets, le fonctionnement de l'Afssaps et la dimension européenne », a martelé mardi 13 septembre 2011, Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l'Emploi, et de la Santé, lors de son audition par les députés de la commission des Affaires sociales en présence de Pierre Méhaignerie, son président. Le ministre de la Santé s'est dit à plusieurs reprises « à la disposition des parlementaires » pour expliquer les autres étapes ne relevant pas du pouvoir législatif pour leur permettre d'avoir « la vision globale dont ils ont besoin » sur cette réforme qui « fait suite au drame du Mediator ». Au terme de cette audition qui a duré environ deux heures, Xavier Bertrand a assuré qu'il aurait « à coeur de prendre des amendements » émanant des députés de la majorité, mais aussi de l'opposition, soulignant au passage sa « bonne entente » avec le député Gérard Bapt, président de la mission de l'Assemblée nationale sur le Mediator.

Lire la suiteLire la suite
Le syndicat de l'industrie pharmaceutique « s'adresse à l'opinion publique » dans 61 titres de la presse régionale

Le Leem, syndicat de l'industrie pharmaceutique, publie, vendredi 2 septembre 2011, une tribune, « Médicament : ne nous trompons pas d'enjeu ! » dans 61 titres de la presse quotidienne régionale. Son objectif est « d'attirer l'attention des Français sur les risques de détournement des enjeux de santé publique, à l'occasion de l'examen prochain, par le Parlement, du projet de réforme du médicament et du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) ». Le syndicat dénonce « les conditions plus restrictives d'obtention des autorisations temporaires d'utilisation des médicaments » pour les patients « atteints de pathologies lourdes », « les nouvelles règles régissant la visite médicale » qui menacent « directement des milliers d'emplois », « l'annonce de l'alourdissement de la pression fiscale sur l'industrie pharmaceutique qui ne peut être considéré comme un facteur de progrès pour la sécurité sanitaire ».

Lire la suiteLire la suite