Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Loi ESR : « On risque de retomber dans une ère glaciaire » (B. Belloc). « On repart vers l'immobilisme » (L. Vogel)

« On risque de retomber dans une ère glaciaire et de voir dériver nos ensembles universitaires loin de la compétition mondiale », estime Bernard Belloc, ancien conseiller enseignement supérieur et recherche de Nicolas Sarkozy à l'Élysée, invité à prendre la parole à la convention du club de réflexion de Valérie Pécresse, « Le labo des idées », mercredi 22 mai 2013 (AEF n°189313). « La règle d'or, c'est de faire confiance aux acteurs », affirme de son côté Louis Vogel, ancien président de la CPU, lors du même événement. « Il faut arrêter de dire qu'un statut ou qu'une loi vont tout régler : c'est du top down, et la nouvelle loi n'y échappe pas. Elle aboutit à des procédures totalement homogénéisées. On contraint tellement les établissements que l'innovation devient impossible. On repart vers l'immobilisme. »

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi