Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

La commission d'enquête sur le renseignement dresse un état des lieux de la menace islamiste en France

La menace islamiste en France est marquée par la « funeste prégnance » du terrorisme international et l'émergence de « microcellules » ou d'individus seuls qui utilisent internet de manière accrue et complexifient ainsi « grandement la mission des services de renseignement ». Tel est le panorama dressé par les députés Christophe Cavard (EELV, Gard) et Jean-Jacques Urvoas (PS, Finistère), président et rapporteur de la commission d'enquête « fonctionnement des services de renseignement dans le suivi et la surveillance des mouvements radicaux armés ». Leur rapport a été rendu public jeudi 30 mai 2013 (AEF Sécurité globale n°188849).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Renseignement : la commission d'enquête de l'Assemblée nationale formule plusieurs propositions

« Il est proposé, dans le rapport, la nomination d'un 'directeur adjoint de la sécurité publique et du renseignement de proximité' », indique le député Christophe Cavard (Gard, EELV), mercredi 29 mai 2013, lors d'une conférence de presse organisée à Paris. Il préside la commission d'enquête « sur le fonctionnement des services de renseignement français dans le suivi et la surveillance des mouvements radicaux armés », dont le rapport sera rendu public mercredi 30 mai 2013. « C'est une nouvelle fonction qui a pour objectif de mieux coordonner les services, tant au niveau national qu'au niveau départemental. Nous proposons aussi la création de 'services départementaux de la sécurité publique et du renseignement de proximité'. » Le rapport propose par ailleurs la création de préfets délégués au renseignement auprès des préfets de région et de revaloriser les missions des Sdig.

Lire la suiteLire la suite
Renseignement : l'affaire Merah « illustre les carences inhérentes à la DCRI » (rapport Urvoas-Verchère)

L'affaire Merah « illustre les carences inhérentes à la DCRI qu'il importe de corriger au plus vite ». Le principal enseignement de ces événements « tient au défaut de surveillance, qui pose la question des moyens humains », estiment les députés Jean-Jacques Urvoas (PS, Finistère) et Patrice Verchère (UMP, Rhône). Dans leur rapport sur le renseignement, publié mardi 14 mai 2013, ils reviennent sur les défaillances au sein de la DCRI qui, selon eux, ont permis à Mohamed Merah de commettre des attaques terroristes en Midi-Pyrénées au printemps 2012 (AEF Sécurité globale n°218571). Les parlementaires relatent par ailleurs plusieurs évolutions engagées au sein de la direction depuis ces attentats et formulent des propositions.

Lire la suiteLire la suite
URGENT. Le rapport des députés Jean-Jacques Urvoas et Patrice Verchère propose de clarifier le cadre juridique des services de renseignement

Améliorer l'organisation française actuelle en matière de renseignement intérieur et d'information générale, donner un cadre juridique et des moyens d'enquête légaux aux services de renseignement, accroître les mécanismes de contrôle et la coordination de ces derniers. Telles sont les trois orientations principales du rapport de la mission d'information de l'Assemblée nationale sur « l'évaluation du cadre juridique applicable aux services de renseignement » (AEF Sécurité globale n°208093), rendu public mardi 14 mai 2013. Jean-Jacques Urvoas (PS, Finistère) et Patrice Verchère (UMP, Rhône), les co-rapporteurs de la mission, proposent également des évolutions en matière de coordination des services du renseignement et une modification de la composition de la dite « communauté du renseignement », qui compte aujourd'hui six services. Plusieurs des préconisations du rapport reprennent celles formulées par Jean-Jacques Urvoas, alors député de l'opposition, et Floran Vadillo, aujourd'hui son collaborateur, dans un essai paru en mai 2011 (AEF Sécurité globale n°241905).

Lire la suiteLire la suite