Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Comment réduire durablement l'absentéisme au travail ? Échos d'un colloque de l'IAE Lyon

« Pour agir durablement sur l'absentéisme, dont les causes sont plurifactorielles, il est nécessaire de le définir, d'en cerner les caractéristiques, et d'identifier les moyens mobilisables par l'entreprise afin de le réduire », affirme Thierry Rochefort, professeur associé à l'IAE Lyon, le 31 mai 2013, en introduction d'un colloque organisé par cet IAE. Au cours de ce colloquue, Béatrice Gagné, présidente d'Essor Consultants, et Sonia Karmaoui, chargée de l'absentéisme et de l'aptitude réduite à la direction du courrier de La Poste pour les départements de l'Ain et Haute-Savoie, présentent leurs démarches engagées pour réduire l'absentéisme, l'une portant sur la branche céramique et l'autre à travers des ateliers dédiés à la ligne managériale.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le taux d'absentéisme au plus bas depuis cinq ans, à 3,84 % en 2011, soit 14 jours d'absence par an et par salarié (Alma Consulting Group)

Les entreprises françaises ont connu un taux d'absentéisme de 3,84 % en 2011, soit 14 jours d'absence en moyenne par an et par salarié. Un chiffre en recul par rapport 2010 (4 %, soit 14,5 jours) (AEF n°246695), et au plus bas depuis 2007. Globalement, l'absentéisme baisse dans le secteur privé. « Mais des records sont tout de même enregistrés dans les secteurs de la santé (6,61 % soit 24 jours) et des transports (5,13 % soit 18,7 jours). La situation est meilleure dans les grands groupes qui connaissent un absentéisme plus faible que dans les PME. Les cadres, quant à eux, obtiennent cette année encore, la palme de l'assiduité (1,53 %, soit 5,6 jours) ». Tels sont les principaux résultats du quatrième baromètre annuel de l'absentéisme réalisée par Alma Consulting Group, publié mardi 4 septembre 2012 (1).

Lire la suiteLire la suite