Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Espé : Vincent Peillon indique que « le travail mérite d'être profondément revu » pour « trois groupes d'universités »

« La remontée des dossiers [d'accréditation des Espé] que j'ai pu examiner lundi a permis de déterminer trois groupes d'universités, très minoritaires, dans lequel le travail mérite à ce stade d'être profondément revu car nos exigences ne sont pas aujourd'hui au rendez-vous », déclare jeudi 20 juin 2013 Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale, au Sénat. Interrogé par AEF vendredi matin, le MEN n'a pas donné la liste des universités concernées (1). Le ministre précise qu'il présentera tous les dossiers d'accréditation des Espé « le 1er juillet à Lyon ». « Les remontées que nous avons […] nous laissent des craintes [sur] les contenus pédagogiques, les intervenants, les moyens », déclare la sénatrice Marie-Christine Blandin (Nord, groupe écologiste) qui a interrogé jeudi le ministre sur le sujet. Vincent Peillon assure que les ministères ont été « vigilants sur ces trois points » dans l'examen des dossiers.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 80 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Vincent Peillon aux IA-IPR : « Vous devez vous imposer dans les Espé »

« Impliquez-vous dans ces Espé et dans la formation des enseignants », demande le ministre de l'Éducation nationale, Vincent Peillon, aux inspecteurs du second degré, lors du séminaire qui leur est consacré à Paris le 17 mai 2013 (1). « Nous devons imposer l'Éducation nationale. Vous devez vous imposer. [Les Espé] réussiront si vous y êtes », insiste-t-il. « Je sais qu'on ne vient pas toujours naturellement vous y chercher. Ce sera pour l'intérêt des étudiants que vous le ferez », « c'est là que vous serez le plus utile », notamment pour évoluer vers une « professionnalisation » du métier enseignant. Vincent Peillon souligne la nécessité de « réunir des cultures différentes » au sein des Espé. « C'est là-dessus que les IUFM ont échoué. » Vincent Peillon a également exposé sa vision du métier d'inspecteur et indiqué que des mesures catégorielles pourraient les concerner.

Lire la suiteLire la suite

Education et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
Espé : la « diversité » et la « double culture » Éducation nationale-université sont nécessaires (interview croisée)
Lire la suite
CONFIDENTIEL. Création des Espé : sept académies ont besoin d'une aide appuyée des ministères (bilan à mi-parcours)

Dans sept académies (Bordeaux, Corse, Lille, Lyon, Nantes, Toulouse, Versailles), la mise en œuvre de l'Espé (École supérieure du professorat et de l'éducation) semble rencontrer des difficultés particulières, d'après les avis des MEN et MESR. Les ministères ont élaboré des « fiches d'accompagnement » après examen du préprojet d'accréditation de l'Espé pour l'ensemble des académies. AEF en a réuni 27 (France métropolitaine et La Réunion). Pour ces sept académies, les ministères proposent d'organiser « très rapidement » une réunion de travail. À l'inverse, dans onze autres académies, en raison de la « qualité » du dossier ou d'une réflexion « bien avancée », « les services » des ministères proposent de simples « échanges », si le comité de pilotage de l'Espé le souhaite. Neuf académies présentent des situations intermédiaires et des réunions de travail leur seront proposées « rapidement ». L'analyse de ces fiches permet de dresser, au niveau national, un bilan à mi-parcours de la création des Espé. Le dossier final d'accréditation des Espé doit être envoyé aux ministères au plus tard le 25 mai.

Lire la suiteLire la suite