Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

« L'expérience montre que l'open data n'est pas un sujet sur lequel on aboutit facilement » (Denis Despréaux, Irstea)

« Dans le domaine des observations environnementales, la question de l'open data est bien connue, elle est par exemple stratégique pour l'agriculture, qui dépend beaucoup du climat », déclare Denis Despréaux, directeur des relations internationales d'Irstea (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture), lors d'un entretien accordé à AEF le 14 juin 2013. Or, selon lui, « l'expérience montre que ce ne sont pas des sujets sur lesquels on aboutit facilement. ». Denis Despréaux s'exprime alors que la Commission européenne souhaite expérimenter dans le cadre d'Horizon 2020 « une démarche pilote » pour ouvrir au public les données des recherches. Pour lui, l'open data pose à la fois des difficultés techniques liées à l'archivage et à la documentation de ces données, ainsi que des difficultés économiques liées à la protection de leur propriété.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Horizon 2020 : la Commission européenne pourrait rendre éligibles les coûts des publications en open access

« La Commission européenne envisage de rendre éligible, sous certaines conditions, les coûts des publications en open access encourus par les bénéficiaires après la fin d'un projet. » C'est ce qu'annonce un compte-rendu publié sur le site du MESR après la présentation aux PCN (points de contact nationaux) du modèle général de convention et de subvention Horizon 2020 par la Commission européenne le 16 avril 2013. Celui-ci est destiné à répondre à « trois priorités », rappelle le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche : « la simplification de l'architecture du modèle » ; « la flexibilité » via l'intégration « de nombreuses options » ; et « la cohérence » via « un alignement d'Horizon 2020 avec le règlement financier ». Parmi les nouveautés de ce modèle général figure donc l'obligation, annoncée le 17 juillet 2012 (AEF n°210111), de mettre en open access les publications scientifiques des projets financés par le PCRD.

Lire la suiteLire la suite
UE : la Commission souhaite que 60 % des articles sur des recherches financées par des fonds nationaux soient en accès libre d'ici 2016

« D'ici à 2016, 60 % des articles scientifiques sur des travaux financés par des fonds publics dans l'UE doivent être disponibles en accès libre. » Tel est l'objectif fixé par la Commission européenne dans une recommandation rendue publique mardi 17 juillet 2012 dans le cadre de la signature de plusieurs accords destinés à finaliser l'ERA (Espace européen de la recherche) d'ici à 2014 (AEF n°210125). Les États membres devront donc « prévoir des mécanismes » pour la mise en open-access des résultats de la recherche financée par les programmes nationaux. Cet objectif complète la décision prise, en mai 2012, par la commissaire européenne en charge de la Société numérique, Neelie Kroes, de faire en sorte qu'à partir de 2014, tous les articles produits avec l'aide de fonds du 8e PCRD Horizon 2020 soient mis à disposition en libre accès, soit immédiatement par l'éditeur, qui les publiera en ligne (les coûts de publication engagés pourront être remboursés par la Commission européenne), soit par les chercheurs, six mois au plus tard après la publication (12 mois pour les sciences sociales et humaines), via des archives libres d'accès, déclare la Commission. Cette annonce avait été faite à l'occasion de la conférence sur le projet Peer (Publishing and the Ecology of European Research) (AEF n°213080).

Lire la suiteLire la suite
« Les résultats des recherches financées par l'Union européenne devront être publiés en open access » (Neelie Kroes, commissaire européenne)

« Aujourd'hui, la publication en open access [libre accès] représente plus de 7 500 revues et 20 % des articles scientifiques. (…) Ce n'est pas assez. Pourquoi en sommes-nous encore à 20 % plutôt qu'à 100 % ? » C'est ce que déclare la commissaire européenne en charge de la Société numérique, Neelie Kroes, le 29 mai 2012 à Bruxelles (Belgique), à l'occasion de la conférence sur le projet Peer (Publishing and the Ecology of European Research). Ce projet est destiné à étudier l'utilisation par les scientifiques de l'open access et à réfléchir à un nouveau système économique qui prenne en compte et les règles du marché de l'édition, et le principe du libre accès à la connaissance. La commissaire, qui regrette que la progression de la publication en open access des résultats de recherche « ne progresse pas vite », annonce dans son discours que « les résultats des recherches financées par l'Union européenne devront être publiés en open access ».

Lire la suiteLire la suite