Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

« Il appartient à tous les personnels de transmettre aux élèves le sens et la valeur de la laïcité » (projet de charte)

« Aucun élève ne peut invoquer une conviction religieuse ou politique pour contester à un enseignant le droit de traiter une partie du programme », indique le projet de charte de la laïcité à l'école, diffusé dans le rapport d'étape de l'Observatoire national de la laïcité, remis au gouvernement le 25 juin 2013. Ce projet de charte, composé de 17 articles, rappelle qu'il n'existe pas de « religion d'État » en France, qu'une des missions premières de l'école est de « faire partager aux élèves les valeurs de la République » et qu'il « appartient à tous les personnels de transmettre aux élèves le sens et la valeur de la laïcité ». Quant aux élèves, « par leurs réflexions et leurs activités », ils ont « la responsabilité de faire vivre ces valeurs au sein de leur établissement ». Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale a exprimé son souhait de voir une telle charte affichée dans les établissements scolaires en décembre 2012 (AEF n°200107).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Charte de la laïcité : « Personne ne peut être contre mais elle ne changera pas les pratiques » (Ph. Tournier, SNPDEN)

« Qui peut-être contre [une charte de la laïcité] ? Personne ! Mais penser [que l'afficher dans les établissements et la lire le jour de la rentrée scolaire] va modifier quelque chose… », déclare Philippe Tournier, secrétaire général du SNPDEN, interrogé par AEF mardi 4 juin 2013. La veille sur RTL, le ministre de l'Éducation nationale, Vincent Peillon, a rappelé qu'une charte de la laïcité serait affichée dans l'ensemble des établissements scolaires dès la rentrée prochaine et « expliquée ». Selon les informations recueillies par AEF, cette charte est rédigée mais n'est pas encore publique. Pour Philippe Tournier, bien plus que la charte, ce seront les enseignements délivrés aux élèves et la formation des enseignants qui pourront « changer quelque chose » à la vie scolaire dans les établissements.

Lire la suiteLire la suite
Enseignement moral et civique : Vincent Peillon souhaite « au minimum » 1h par semaine en primaire et collège et 18h par an au lycée

« Je souhaite qu'il y ait au minimum une heure par semaine d'enseignement moral et civique en primaire et au collège et 18 heures par an au lycée », déclare Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale lors d'une conférence de presse consacrée au rapport de la mission sur l'enseignement de la morale laïque, lundi 22 avril 2013. La création de cet enseignement moral et civique a été voté à l'Assemblée nationale en première lecture du projet de loi d'orientation et de programmation sur l'école (AEF n°193517). « Cet enseignement aura lieu de l'école primaire au lycée. Il y aura des horaires dédiés, et tout le monde y aura droit », élèves de primaire, collège, lycées généraux et technologiques et lycées professionnels, indique Vincent Peillon. Il sera dispensé à partir de la rentrée 2015 mais les enseignants commenceront à y être formés dès la rentrée 2013 dans les Espé, via « un module obligatoire sur la laïcité ».

Lire la suiteLire la suite