Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Propriété intellectuelle : l'Inpi signe son nouveau contrat d'objectifs, focalisé sur l'accompagnement des entreprises

L'Inpi (institut national de la propriété industrielle) signe son contrats d'objectifs et de performance pour la période 2013-2016 en présence d'Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif et de Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l'Innovation et de l'Économie numérique, mercredi 3 juillet 2013 dans ses nouveaux locaux à Courbevoie (Hauts-de-Seine). « Le monde a changé et la mondialisation est de plus en plus en importante. Dans ce contexte, nous devons devenir l'institut de référence en Europe en matière de PI », indique Yves Lapierre, directeur général de l'Inpi. « Nous avons défini 16 objectifs dont les deux principaux sont de concevoir de nouveaux services créateurs de valeur et surtout de développer les relations avec les entreprises », assure-t-il. « Nous allons également simplifier nos procédures de dépôts », affirme Yves Lapierre.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Palmarès 2012 des brevets de l'Inpi : PSA reste en tête, suivi par le CEA. Le CNRS prend la 5e place

Le constructeur automobile PSA Peugeot Citroën « conforte sa place de leader » dans le « palmarès » Inpi des principaux déposants de brevets en France en 2012 (1), rendu public vendredi 5 avril 2013. Le CEA progresse de la 3e à la 2e position et le CNRS passe du 6e au 5e rang. La première université à figurer dans ce classement est l'université Claude-Bernard (Lyon-I), à la 31e place ex-aequo avec le Cnes (Centre national d'études spatiales). D'une manière générale, cette édition 2012 du classement des principaux déposants de brevets en France « évolue peu par rapport à 2011 », note l'Inpi, qui relève que « la crise semble (…) n'avoir qu'un impact limité sur l'innovation industrielle et la recherche ».

Lire la suiteLire la suite